Les Cousins Théologies #18 : Pourquoi la théologie a-t-elle une si mauvaise image ?
16 mai 2019

Si parler de théologie peut enthousiasmer certains, pour d’autres c’est plutôt un mot qui fait fuir ! Les objections à la théologie sont nombreuses : c’est dénué de la pratique, réservé à des spécialistes, cela provoque uniquement des débats inutiles… Dans cet épisode, nous montrons que ces objections pointent vers de vrais dangers, tout en discutant de combien la vraie théologie est passionnante, utile et transformatrice.

Voici les questions que nous nous posons :

  • Quelles sont les principales objections que l’on peut entendre en parlant de « théologie » ?
  • Est-ce que ces objections sont fondées ? Pourquoi ?
  • Qu’est-ce que la vraie théologie au final ? Comment continuer à en faire sans tomber dans ces dangers ?
  • Comment s’assurer que la théologie n’est pas en train de prendre une place mauvaise dans notre vie ?

Voici plusieurs ressources que nous recommandons ou auxquelles nous faisons allusion dans cet épisode :

Suivre le podcast : Soundcloud | Spotify | Itunes Podcasts | Google Podcasts | Stitcher | Overcast | Anchor.

Maxime Georgel

Maxime est étudiant en médecine en 4ème année (FASM1) à la Faculté de Médecine et Maïeutique de l'Université Catholique de Lille. Fondateur du blog Parlafoi.fr, il se passionne pour la théologie systématique, l'histoire du dogme et la philosophie réaliste. Vous entendrez souvent dans sa bouche "Thomas D'Aquin", "Jean Calvin" et "Vive la scolastique". Il affirme être marié à la meilleure épouse du monde avec laquelle il vit sur Lille.

1 Commentaire

  1. Didier

    Plusieurs associent l’idée d’étudier Dieu à de la présomption, à un orgueil effrayant. “Comment pouvez-vous étudier Dieu?” Probablement que dans l’entendement de plusieurs, parler d’étudier Dieu signifie “étudier Dieu comme une chose de La Création”. Plusieurs entendent cela comme se croire supérieur à Dieu, un peu comme l’homme aborde avec “supériorité” les choses de la nature… Ils entendent étudier Dieu comme ils entendraient “étudier une grenouille” ou “étudier l’archéologie”. Derrière ces études, il n’y a pas d’once d’adoration…
    Il faut peut-être aborder aspect là…

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *