Apprendre le latin

Apprendre le latin avec les Colloques de Mathurin Cordier (3)

Livre I, Colloque III

Hannibal & Berald
H. Visne jetare mecum ?Veux-tu déjeuner avec moi ?
B. Non habeo jentaculum.Je n’ai pas mon déjeuner.
H. Quid non attulisti ?Pourquoi ne l’as-tu pas apporté ?
B. Ego domi jentaveram.J’avais déjeuné au logis.
H. Itane semper facis ?Fais-tu toujours de même ?
B. Minime, sed quia bene mane surrexeram, sic matri placuit me tractare.Non, mais parce que je m’étais levé fort matin, il a plu à ma mère de me faire déjeuner.
H. Prosit tibi, ego igitur solus jentabo.Grand bien te fasse, je déjeunerai donc tout seul.
B. Et ego interim studebo.Et moi pendant ce temps-là j’étudierai.
Vu que ce colloque est court, voici trois sentences proverbiales :
Nihil officit lingua verborum suavitas.Belle parole n’écorche point la langue.
Nemo bene imperat, nisi qui bene parverit imperio.Qui n’a pas été bon serviteur, ne peut pas être bon maître. (On ne peut pas bien commander, si on n’a su bien obéir.)
Gratia gratiam parit.Un plaisir engendre l’autre.

Sauvé, mari, père, historien et passionné de théologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *