Apprendre le latin avec les Colloques de Mathurin Cordier (13)
17 février 2020
Je saute volontairement le douzième colloque que je trouve trop difficile.

Livre I, Colloque XIII

Clemens & Felix
C. Nihilne est quod reddamus hodie Praeceptori.N’avons-nous rien aujourd’hui à dire à Monsieur ?
F. Nihil, nisi de Grammatica Rudimentis 1 ?Rien, sinon Des rudiments de la grammaire ?
C. Quidnam ?Quoi ?
F. Inspice librum tuum : invenies notas in quinque lectiones quas Praeceptor nobis praescripsit.Regarde dans ton livre, tu trouveras des notes sur les cinq leçons que Monsieur nous a données.
C. Quando istud fuit.Quand ceci a-t-il eu lieu ?
F. Die veneris, hora quarta.Vendredi à quatre heures.
C. At ego tunc non interfui.Mais je n’y étais pas.
F. Ergo plagam meruisti.Tu as donc mérité le fouet.
C. Siccine judicas, severe judex ? Occupatus eram domi ; nec abieram injussu Praeceptoris.Est-ce ainsi que tu portes un jugement, juge sévère ? J’étais occupé au logis, et je n’étais pas sorti sans la permission de Monsieur.
F. Esto ; sed tamen debuisti postridie quaerere quid pridie actum esset.Qu’il en soit ainsi ; mais tu as du demander le lendemain, ce qu’on avait fait le jour d’auparavant.
C. Mean culpam confiteor ; sed cedo librum tuum quaeso, ut videam quid nobis reddendum sit.Je confesse ma faute, mais donne-moi ton livre, je t’en prie, afin que je voie ce que nous avons à dire.
F. Accipe, et eadem opera signate quae a Praeceoptore nobis praescripta sunt.Tiens, et en même temps note ce que Monsieur nous a donné.
C. Faciam diligenter, neque posthac, ut spero, me accusabis de negligentia.Je le ferai avec soi, et tu ne m’accuseras pas désormais de négligence.

  1. Il s’agit certainement du De Grammatica Rudimentis du grand latiniste Johann Rivius[]

Caleb Abraham

Sauvé, mari, père, historien et passionné de théologie.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *