Comment réformer notre culte aujourd'hui ?
13 mai 2020

Pierre-Sovann Chauny, professeur à la Faculté Jean Calvin d’Aix-en-Provence, a écrit un superbe article pour la Revue réformée, intitulé Réformer le culte évangélique au XXIe siècle. Cet article sera disponible dans quelques mois sur le site de la Revue réformée. En attendant, j’aimerais vous partager quelques pensées qui m’ont vraiment encouragé à la lecture de cet article.

Après avoir rappelé les bases bibliques et les principes qui doivent guider notre compréhension du culte, l’article conclut par des conseils tout pratiques pour ceux qui ont à coeur de voir une réforme du culte évangélique.

Il nous exhorte premièrement à être doux et patients, à ne pas forcer cette transformation. Inspirons-nous ici de Luther qui a mis près de 5 ans à passer du latin à l’allemand dans sa liturgie afin de ne pas brusquer les habitudes et les consciences. Il convient d’être particulièrement patients, d’argumenter avec douceur, sans agressivité et sans outrepasser l’autorité des anciens.

Comme nous l’avons dit, même si c’est avec douceur, il convient d’argumenter. Il faut faire preuve de conviction et de persuasion, en exposant patiemment ce que la Parole dit du culte, en comptant sur son Esprit qui est celui qui change les coeurs et les convainc.

Et, puisque cette œuvre est celle de l’Esprit, agissons avec confiance et sérénité : c’est Dieu qui est au contrôle, c’est lui qui édifie l’Église, culte et liturgie compris, ne nous excitons pas dans tous les sens mais faisons-lui confiance. Une confiance qui s’appuie sur l’espérance qu’un jour nous connaîtrons le culte parfait et céleste.

Quand cet article encourageant sera disponible, nous ne manquerons pas de le faire connaître sur ce blog.

Maxime N. Georgel

Maxime est étudiant en médecine en 4ème année (FASM1) à la Faculté de Médecine et Maïeutique de l'Université Catholique de Lille. Fondateur du blog Parlafoi.fr, il se passionne pour la théologie systématique, l'histoire du dogme et la philosophie réaliste. Vous entendrez souvent dans sa bouche "Thomas D'Aquin", "Jean Calvin" et "Vive la scolastique". Il affirme être marié à la meilleure épouse du monde avec laquelle il vit sur Lille.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *