Vous voulez défendre la vie ? Découvrez Alliance Vita ! – Interview d’Augustin Cathignol
12 septembre 2020

Dans notre Déclaration commune suite à l’adoption de la loi bioéthique, nous disions notamment: « Dans les temps prochains, avec toute la sagesse que le Seigneur nous accordera, nous écrirons plus régulièrement à ce sujet, et nous ne manquerons pas de considérer les moyens concrets d’agir personnellement. » Dans cet article, nous mettons en œuvre cette promesse en vous faisant découvrir une oeuvre importante dans la lutte pour la vie, que vous connaissez déjà probablement : Alliance Vita. À titre personnel, j’en ai été membre il y a quelques années ; j’y ai rencontré Augustin Cathignol, délégué départemental d’Alliance Vita pour l’Isère. Il a gracieusement accepté de répondre à nos questions.


Qu’est ce qu’Alliance Vita ?

Alliance VITA est une association fondée en France fin 1993, au moment des premières lois de bioéthique. Elle sert deux objectifs principaux que sont :

  • l’aide aux personnes confrontées aux épreuves de la vie,
  • la sensibilisation du public et des décideurs à la protection de la vie humaine.

L’association agit selon trois moyens d’action que sont :

  • l’écoute,
  • l’information et la formation, de ses membres et du grand public,
  • l’alerte et le dialogue, avec les responsables politiques et avec nos concitoyens.

Concernant l’écoute, j’en profite pour partager le nom de nos deux services d’écoute car ils peuvent vous  être utiles ainsi qu’à vos proches : SOS-bébé et SOS-fin-de-vie. Leur numéros de téléphone et adresses électroniques peuvent être trouvés facilement sur notre site internet https://www.alliancevita.org

Les écoutants sont des personnes formées à l’écoute active, qui continuent de se former régulièrement ; et bien sûr, tout est confidentiel.

Comment peut-on devenir bénévole, et qu’est ce que cela représente? (Types d’actions, combien de temps faut-il prévoir, protocole d’inscription)

Pour devenir membre, il faut avant tout et naturellement se retrouver dans les missions de l’association, dans les moyens qu’elle se donne et dans la tonalité qui est la sienne, à savoir défendre la vie humaine à tous ses stades, sans concession à la vérité mais toujours dans la bienveillance et dans le respect des personnes, en s’ancrant dans la réalité des souffrances vécues.

Ensuite l’engagement se traduit concrètement par la participation à une dizaine de réunions (séance de travail, formation et information) par an ainsi qu’à la participation aux différentes actions qui sont proposées. Ces actions se réalisent en équipe et nécessitent la complémentarité de chacun pour porter du fruit. Il peut s’agir par exemple de happenings, de rencontres de rue avec nos concitoyens, de rencontre avec nos élus, de campagnes d’information réalisées avec tractage et stands dans la rue. Elles nécessitent aussi des formations que nous suivons tout au cours de l’année

 À quoi a-t-on accès en tant que bénévole? (Je pense aux accès et aux événements spécifiques pour les militants).

Le bien le plus précieux auquel les membres ont « accès », ce sont les autres membres ! Les hommes et les femmes qui œuvrent au sein d’Alliance VITA sont je crois la plus grande richesse de l’association : leur amitié, leur engagement généreux et aussi leurs compétences.  Et quand je dis compétences, cela ne doit pas faire peur : nous avons tous de nombreuses compétences et bon nombre d’entre elles sont utiles à notre mission. La capacité à écouter par exemple, ou à compatir, sont des biens précieux. De manière plus pratique, l’association donne accès à de très nombreuses formations, via divers supports (documents, conférences, revue de presse, sondages) sur les sujets de fonds et sur les sujets de forme comme la formation à l’écoute, ou la formation à l’expression orale devant des journalistes.

Je suis protestant, comment ça se passe ?

L’association est ouverte aux hommes et aux femmes de bonne volonté, attachés à la défense de la vie, mais n’est pas explicitement confessionnelle, ce qui, bien sûr, ne veut pas dire que les membres doivent être sans confession ! Notre confession, quelle qu’elle soit, peut-être à la source de notre engagement mais elle reste personnelle. En effet ce sont toujours des arguments anthropologiques que nous mettons en avant, en essayant de retrouver nos contemporains sur ce qui nous unit tous : notre humanité. Or il me semble que le respect de la vie humaine fait justement partie du socle commun des valeurs de l’humanité.

Je voudrais profiter de cette interview pour saluer les membres du Comité protestant pour la dignité humaine (CPDH) avec qui nous entretenons des liens d’amitiés et des temps de formation en commun depuis de nombreuses années, et les remercier pour leur action.

Ça m’intéresse, mais je ne peux pas. Y-a-t-il d’autres choses que je peux faire pour défendre la vie, même sans rejoindre Alliance Vita?

Merci pour cette question qui me permet de souligner qu’Alliance VITA est un moyen d’agir parmi d’autres. Il existe d’autres associations dont l’apport est précieux. Par ailleurs, diverses associations ou regroupement d’association proposent régulièrement des actions publiques auxquelles tout citoyen est invité. Je pense notamment au mouvement Marchons enfants, qui regroupe près d’une trentaine d’associations dont La manif pour tous, Alliance VITA et le CPDH. Très concrètement et très prochainement, ce mouvement propose de marcher dans plusieurs villes de France le 10 octobre prochain pour dire non à la PMA sans père qui ouvrirait la France à la marchandisation de l’être humain.

Quant aux actions auprès des décideurs, chaque citoyen a le droit de solliciter ses responsables politiques pour les alerter sur ce qu’il considère comme de graves dérives mais aussi leur faire des propositions concrètes comme réponses aux souffrances de nos contemporains confrontés aux épreuves de la vie. Ceux-ci nous sont d’ailleurs le plus souvent reconnaissants de nos alertes et de notre action.

On peut agir dans son environnement, familial, amical et professionnel. Pour cela il est utile d’être bien formé et bien informé, ne serait-ce que pour être plus détendu sur ces questions et du coup être capable de mieux rejoindre nos contemporains dans leurs réalités, et transformer les cœurs. Pour bien s’informer, là aussi les sources sont multiples mais je me permets de vous proposer le décodeur. Rédigé par des experts, chaque édition de ce document nous aide à décrypter l’actualité sur les sujets bioéthiques. Rendez-vous sur : https://www.alliancevita.org, rubrique décrypter.

Et enfin, vous pouvez-aussi soutenir Alliance VITA en participant financièrement à son action.

Pour nous contacter : rendez-vous également sur notre site internet.

Merci Augustin !

Illustration en couverture : Le semeur au soleil couchant, Vincent Van Gogh, Arles, 1888 ; inspiré du semeur de Jean-François Millet.

Etienne Omnès

Mari, père, appartient à Christ. Les marques de mon salut sont ma confession de foi et les sacrements que je reçois.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *