Jean-Mikhaël Bargy

Les bienfaits de la théologie des alliances

Horton continue en rappelant qu’il est nécessaire de se placer sous l’autorité d’une Écriture cohérente, non contradictoire. C’est ainsi l’ensemble de la Révélation qui doit être considérée pour l’interprétation d’un quelconque sujet. Il est important de nous placer dans « un cadre que l’Écriture elle-même nous fournit ; autrement, nous servirons le caprice de nos propres hypothèses sur ce qui devrait ou ne devrait pas être vrai, étant donné notre point de départ ».

lire plus

Les Deux Royaumes (6/8) : deux royaumes dans l’État

Nous ne devons pas attendre des solutions toutes faites de l’Écriture pour relever les défis du XXIe siècle, ni oublier que la prudence politique vient en grande partie de la nature, et non de la grâce. Nous pouvons et devrions généralement faire appel à la raison, à l’histoire, aux constitutions, aux éléments témoignant des mauvais résultats de certaines politiques, en cherchant à persuader nos adversaires plutôt qu’à les frapper sur la tête avec la Bible. Notez que cela serait vrai même dans une société chrétienne, comme le soutient Richard Hooker, car l’Écriture fournit relativement peu d’indications sur les détails de la politique publique.

lire plus