Qu'est-ce que l'orgueil ? (C.S. Lewis)
9 novembre 2018

Pour Thomas D’Aquin, l’orgueil n’est pas l’amour de ses qualités mais l’amour de son excellence. C’est-à-dire que l’orgueil ne consiste pas à contempler excessivement ce que l’on a, mais à contempler ce que l’on a en plus des autres.

C.S. Lewis exprime cette idée ainsi :

L’orgueil ne naît pas du plaisir de posséder, mais plutôt d’avoir plus que le voisin. Nous constatons que si les gens sont fiers d’être riches, intelligents ou beaux, c’est toujours par rapport aux autres. Si chacun recevait une part égale de richesse, d’intelligence ou de beauté, il n’y aurait plus aucun motif d’orgueil. C’est la comparaison qui rend orgueilleux, le plaisir d’être au-dessus des autres. Une fois que l’élément de compétition a disparu, l’orgueil s’enfuit aussitôt.

Les fondements du christianisme.

Maxime Georgel

Maxime est étudiant en médecine à Lille. Fondateur du blog Parlafoi.fr, il se passionne pour la théologie systématique, l'histoire du dogme et la philosophie réaliste. Vous entendrez souvent dans sa bouche "Thomas d'Aquin", "Jean Calvin" et "Vive la scolastique". Il affirme être marié à la meilleure épouse du monde. Ils vivent ensemble sur Lille avec leurs deux enfants et sont moniteurs de la méthode Billings.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.