Illustres réformés (17) : Masaaki Suzuki
9 juin 2021

Masaaki Suzuki est un claveciniste, organiste et chef d’orchestre réformé japonais de réputation mondiale. Né de parents musiciens et chrétiens en 1954, il reste fidèle à ce double héritage et devient organiste pour les Églises dès ses 12 ans. Après avoir obtenu son diplôme de l’université des arts de Tokyo, il part à Amsterdam au conservatoire Sweelinck. Il enseigne ensuite le clavecin en Allemagne et retourne au Japon en 1983.

Depuis 1990, il est le directeur musical du Bach Collegium Japan qu’il a fondé. C’est avec cette institution qu’il entreprend l’enregistrement de l’intégralité des cantates de Bach. L’enregistrement des cantates religieuses est achevé en 2013 et celui des cantates profanes en 2018. Ils enregistrèrent aussi l’intégralité des messes de Bach et plusieurs oratorios majeurs ainsi que des œuvres d’autres compositeurs comme Haendel ou Schütz.

Voici leur enregistrement de la Passion selon Saint-Matthieu de Bach :

Et voici le Dona Nobis Pacem qui conclut la messe en si mineur de Bach, conduit par Suzuki :

Masaaki Suzuki est membre de l’Église réformée au Japon, une communion de 220 églises réformées en étroite collaboration, entre autre, avec l’Orthodox Presbyterian Church. Ses standards doctrinaux sont la confession et les catéchismes de Westminster et elle connaît une croissance numérique significative.

Ses concerts commentés des œuvres de Bach ont fait découvrir la foi chrétienne au public japonais de dominante shintoïste. Masaaki Suzuki a reçu un doctorat d’honneur en 2014 de la faculté théologique réformée à Kampen aux Pays-Bas. La connexion explicite qu’il constitue entre la musique de Bach et la foi chrétienne, culminant dans les éditions des cantates, sont mentionnées comme justifiant ce titre.

Son fils Masato Suzuki est aussi organiste et chef d’orchestre.

Pour conclure sur une note plus familière aux réformés français, voici un enregistrement du Psaume 47, connu sous le titre “Frappez dans vos mains”, du Psautier de Genève en japonais conduit par Masaaki Suzuki :

Maxime Georgel

Maxime est étudiant en médecine à l'Université Catholique de Lille. Fondateur du blog Parlafoi.fr, il se passionne pour la théologie systématique, l'histoire du dogme et la philosophie réaliste. Vous entendrez souvent dans sa bouche "Thomas d'Aquin", "Jean Calvin" et "Vive la scolastique". Il affirme être marié à la meilleure épouse du monde. Ils vivent ensemble sur Lille avec leur petit Thomas.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *