L'origine du Catéchisme [Intro spéciale Heidelberg]
27 janvier 2020

PROLEGOMENE SPECIAL SUR LE CATECHISME

  1. Ce qu’est le catéchisme.
  2. De s’il exista toujours, ou bien de son origine dans l’église.
  3. Quels sont ses principaux chapitre ?
  4. Est-il nécessaire ?
  5. Quel est son but ?

2.DE L’ORIGINE DU CATÉCHISME, ET DE S’IL FUT TOUJOURS DANS L’EGLISE

L’origine du catéchisme dans l’église est la même que celle qui est perçue pour tous les ministères : elle vient de Dieu lui-même et fut toujours dans l’Eglise.  De fait, il n’était pas pleinement développé dès le départ, et même embryonnaire, mais Dieu dans sa formule d’alliance « Je serais ton Dieu et celui de ta descendance » (Genèse 17.7) veut à la fois que les savants prennent cette doctrine du salut pour eux même, qu’ils la servent bien aux adultes par une proclamation publique, mais également aux plus jeunes par une catéchisation à la maison et à l’école. Et Dieu établit également l’instruction des adultes de façon suffisante. Quant au catéchisme des enfants dans l’Eglise Juive, son mandat est visible partout dans les Ecritures Saintes. En Exode 12 et 13, Dieu ordonne que l’origine et l’utilité de la Pâque soit enseignées aux enfants et à la famille. En Deutéronome 4, c’est principalement aux parents de répéter aux tout-petits l’histoire de la promulgation de la Loi. En Deutéronome 6, il ordonne d’inculquer aux enfants la doctrine de l’unité de Dieu et d’avoir ses délices en Dieu. En Deutéronome 11, il faut aussi leur expliquer l’ensemble de la Loi ou Dix Commandements. Donc dans l’Ancien Testament, les enfants étaient enseignés par leurs parents à la maison, et à l’école par les prophètes au sujet des principaux sujets de la doctrine des prophètes, soit bien entendu la doctrine de Dieu, de la Loi, des promesses de l’Evangile, de l’usage des sacrements et des sacrifices, qui étaient des images du Messie à venir et de ses bienfaits etc. De fait, il n’y a aucun doute qu’il y avait dans des écoles ouvertes par les prophètes Elie, Elysée, et les autres. Cela était fait pour transmettre un bref résumé de la Loi de Dieu : « Tu serviras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur etc et ton prochain comme toi-même » Et le résumé des promesses évangéliques : « La descendance de la femme écrasera la tête du serpent. Par ta descendance, les nations seront bénies. » Les sacrifices, les serments et tout ce que Dieu voulait était possédé pour qu’Abraham et sa descendance enseignent à leurs enfants et leurs familles. De là, cette doctrine fut accommodée pour que les enfants puisse en comprendre les rudiments.

Dans le Nouveau Testament, on voit le commandement d’amener les enfants à Christ, qui leur imposait les mains et les bénissait « Laissez les enfants venir à moi ; ne les en empêchez pas, car le royaume de Dieu est pour ceux qui sont comme eux. » (Marc 10.14) et dans l’église apostolique, on observait avec diligence la catéchisation des enfants, comme le montre l’exemple de Timothée (2 Tim 3.15), dont Paul dit qu’il fut enseigné dans les Ecritures Saintes depuis son enfance, et l’épître aux Hébreux (Hébreux 6) livre plusieurs chapitres du catéchisme apostolique : la repentance, la foi en Dieu, le baptême et la doctrine des sacrements, l’imposition des mains, la résurrection des morts, et le jugement éternel. Ces chapitres et d’autres sont exigés pour le baptême des catéchumènes adultes, et l’imposition des mains pour les tout-petits. L’apôtre appelle ceci la doctrine du baptême et de l’imposition des mains. De la même manière, les pères écrivirent de brefs résumés de doctrines dont nous avons encore des extraits. Eusèbe écrit à propos d’Origène, qui instaura l’école catéchétique d’Alexandrie sous l’effondrement des persécutions (Histoire Ecclésiastique Livre 6, chapitre 3). Socrate parle aussi des catéchètes : « Notre » dit-il « règle est de cette manière : Nous recevons des évêques –qui nous précèdent-  de quoi être établi par les fondements de la foi, nous sommes comme baptisés à tout moment, nous sommes comme enseignés des Ecritures Divines etc. Le pape Grégoire plaça des idoles et des images dans les temples pour qu’elles soient des livres pour les laïcs et les enfants. Après cette époque la doctrine de l’église est peu à peu corrompue par la négligence des évêques et la ruse des pontifes romains, et le catéchisme s’effondra, et au final le rite de confirmation est transformé en ce que nous appelons die Firmung. Voici pour l’origine et la pratique du catéchisme dans l’Eglise.

Étienne Omnès

Mari, père, appartient à Christ. Les marques de mon salut sont ma confession de foi et les sacrements que je reçois.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.