Dieu serait-il égocentrique ?
11 janvier 2018

Nous qui croyons en la Parole, nous savons que Dieu fait toutes choses pour sa gloire et qu’il nous demande, avant tout, comme premier commandement, de l’aimer de tout notre âme, notre pensée, notre force et notre coeur. Mais si Dieu fait tout pour sa gloire et que nous devons faire de même, Dieu ne serait-il pas égocentrique ?

En lisant cette question, le mot “égocentrique” aura certainement une connotation péjorative. Pourquoi ? Parce que nous connaissons ce que cela signifie pour un homme. Un homme centré sur lui s’attribue une gloire, une attention excessive. Il s’aime et se vante bien plus que ce qu’il mériterait. Bref, un homme égocentrique en fait trop pour lui, trop peu pour les autres. C’est disproportionné.

Pour ce qui est de Dieu, il est le seul digne d’être aimé ainsi, il n’y a pas de disproportion. Ou plutôt, notre amour pour Lui est toujours bien trop petit face à sa grandeur et sa dignité. Il n’est que juste de l’aimer de toute notre force, mais ce serait injuste de nous aimer nous-même de toute notre force.

De même, Dieu serait injuste s’il ne s’aimait pas de toute sa force et son être. Dieu est digne de son propre amour, Dieu est digne que Dieu agisse pour sa gloire avant toute chose. Dieu est-il égocentrique ? Et comment ne le serait-il pas ! Cela n’est que juste.

La vraie question que nous devons nous poser et qui doit nous pousser à adorer, ce n’est pas “pourquoi Dieu agit pour sa gloire ?” mais bien plutôt “Quel est ce Dieu si glorieux qui a daigné nous créer, prendre soin de nous et continuer à se soucier de notre bien malgré notre rébellion contre Lui ?”. Quel mystère ! Dieu a choisi de se glorifier en nous faisant du bien. En nous créant et en nous ordonnant “glorifiez-moi !” Dieu nous demande en fait de contempler ce qui existe de plus beau, de faire nos délices de ce qu’il y a de plus délicieux et d’aimer ce qui est le plus aimable.

Maxime Georgel

Maxime est étudiant en médecine à l'Université Catholique de Lille. Fondateur du blog Parlafoi.fr, il se passionne pour la théologie systématique, l'histoire du dogme et la philosophie réaliste. Vous entendrez souvent dans sa bouche "Thomas d'Aquin", "Jean Calvin" et "Vive la scolastique". Il affirme être marié à la meilleure épouse du monde. Ils vivent ensemble sur Lille avec leurs deux enfants.

sur le même sujet

6 Commentaires

  1. ladangvu

    #PIPER

    Réponse
  2. ladangvu

    Il y a un chapitre en appendice où Piper répond à cette objection “Dieu est égocentrique (mauvais connotation)” dans Desiring God/Prendre plaisir en Dieu.

    Réponse
    • Maxime Georgel

      Je ne l’ai pas lu, mais connaissant Piper, la réponse ne doit pas être très loin de celle que j’apporte.

      Réponse
  3. Elsa

    Ça me questionne.
    Je pense à la Trinité, à la relation entre le Père et le Fils. Si Le Père s’aimait tellement lui même il n’aurait pas besoin d’avoir le Fils. Mais comme le Père EST amour il ne peut pas garder cette amour juste pour lui même nan ??
    Comment voyez vous les choses ?

    Réponse
    • Maxime Georgel

      La question peut-être considérée dans l’autre sens et la réponse viendra toute seule : Dieu existe depuis toujours, sans créature face à lui. Comment le Père aurait-il pu aimer sans avoir le Fils ? L’amour est une relation entre deux personnes au moins. Quand je dis que Dieu aime sa gloire avant toutes choses, je ne suis pas en train de dire qu’une Personne s’aime toute seule. Ce que je dis c’est que la motivation principale de Dieu est sa gloire. Mais sa gloire ne peut pas être séparée de la vie trinitaire : Dieu s’aime CAR il est trinitaire. C’est la pluralité des personnes qui permet (et explique) l’amour divin et éternel.
      Il ne faut pas lire l’article, quand il dit “Dieu” comme s’il parlait de la Personne du Père. Je parle plutôt ici de Dieu Père, Fils et Saint-Esprit. C’est ce Dieu là qui cherche sa gloire. Et puisque ce Dieu existe éternellement dans une relation d’amour, il a décidé de chercher sa gloire en manifestant son amour par l’incarnation de la Personne du Fils.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *