L'Alliance de Rédemption
28 mai 2018

Le terme alliance désigne un accord entre deux partis différents. Ici, ce terme désigne un accord intra-trinitaire, entre le Père, le Fils et l’Esprit. La question se pose : le terme alliance est-il approprié puisqu’il s’agit plutôt d’une décision divine que d’une alliance entre deux êtres ? Je pense que le terme alliance peut être retenu uniquement si l’on considère que l’Alliance de Rédemption suppose le décret d’incarnation. Autrement dit, c’est en supposant que le Fils s’incarnerait que l’on peut parler d’Alliance de Rédemption entre le Père et le Fils, en vertu de laquelle Dieu a donné un peuple à son Fils pour qu’il les rachète et que son Esprit leur applique la rédemption accomplie par le Fils.

L’Alliance de Rédemption est le fondement éternel de notre salut, elle correspond au décret d’élection et elle est la base de l’Alliance de Grâce dont nous parlerons plus tard. Il est important de ne pas les confondre. L’alliance de rédemption résume ce que la Bible nous dit quand elle signale que nous avons été élus avant la fondation du monde, quand Christ parle de ceux qui lui ont été donné ou quand elle dit que Christ est l’Agneau immolé avant la fondation du monde.

L’Alliance de Rédemption est une “alliance des oeuvres” non pas dans le sens où il faudrait la confondre avec ce que l’on appelle l’Alliance des oeuvres, mais dans le sens où elle lui est similaire. En effet, tout comme Adam devait obéir en Eden pour y demeurer et obtenir la vie, c’est aussi en obéissant que le Christ nous a acquis la vie éternelle. C’est par l’accomplissement de la Loi, c’est-à-dire par son amour, qu’il nous a acquis la justice et l’héritage de la nouvelle terre. L’Alliance de Rédemption, c’est dire que nous sommes sauvés par les oeuvres… du Christ ! L’Alliance de Grâce, c’est dire que nous sommes greffés par grâce, par le moyen de la foi, au Christ qui nous a mérité le ciel.

Ces termes (Alliances des Oeuvres, de Grâce et de Rédemption) ne sont pas des termes bibliques mais théologiques, comme le terme Trinité. Ils décrivent des vérités bibliques par d’autres termes. L’Alliance des Oeuvres fait, en quelque sorte, exception car elle correspond à une véritable alliance historique en Eden avec Adam tandis que l’Alliance de Grâce n’est historique que dans la mesure où Dieu a utilisé des alliances historiques pour nous unir par la foi au Médiateur et que l’Alliance de Rédemption décrit le décret divin de rachat des élus.

>>Lisez : L’Alliance des oeuvres
>>Lisez : L’Alliance de Grâce

Maxime Georgel

Maxime est étudiant en médecine à l'Université Catholique de Lille. Fondateur du blog Parlafoi.fr, il se passionne pour la théologie systématique, l'histoire du dogme et la philosophie réaliste. Vous entendrez souvent dans sa bouche "Thomas D'Aquin", "Jean Calvin" et "Vive la scolastique". Il affirme être marié à la meilleure épouse du monde. Ils vivent ensemble sur Lille avec leur petit Thomas.

sur le même sujet

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les alliances avec Abraham, Moïse et David – PAR LA FOI - […] maintenant, nous avons parlé d’alliances théologiques (Alliance de Rédemption, Alliance des oeuvres et Alliance de Grâce). C’est-à-dire de concepts…
  2. La Théologie de l'alliance : une bibliographie baptiste. - Par la foi - […] s’y trouve) que sont l’alliance des œuvres, l’alliance de grâce et l’alliance de rédemption. Ce système est caractéristique de la tradition réformée. Le…
  3. L’alliance, essence de la vraie religion : 3 arguments pour s’en convaincre – Par la foi - […] de l’alliance :« L’alliance de création« , « L’alliance de grâce« , « L’alliance de rédemption » ; pour s’introduire aux bienfaits résultant d’une saine…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *