Le pédobaptisme, c'est quoi ?
9 août 2018

Avant d’aborder les arguments et les objections au sujet du baptême des enfants, il peut être utile d’apporter quelques définitions pour éviter les malentendus

Ce n’est pas du catholicisme

Les catholiques baptisent les enfants. Mais cela ne signifie pas que baptiser les enfants fait d’une personne un catholique romain. En fait, en dehors du monde évangélique (baptistes, charismatiques, pentecôtistes, anabaptistes, etc.) tout le monde baptise les enfants (les luthériens, anglicans, réformés, méthodistes, presbytériens, etc.). Et même une partie des évangéliques le font, on les appelle « réformés évangéliques ».

Ce n’est pas baptiser les enfants

Étonnamment, le pédobaptisme ne consiste pas simplement à baptiser les enfants. Les catholiques pensent que tous les enfants peuvent être baptisés car ils pensent qu’appliquer de l’eau consacrée sur le corps d’un enfant lui confère une certaine grâce. Nous, les réformés, ne croyons pas que l’eau est magique. Nous ne baptisons pas tous les enfants. Nous baptisons les enfants de ceux qui professent la foi et sont membres réguliers de l’Église car nous croyons que Dieu a établi un lien particulier entre les croyants et leurs enfants qui leur donne droit au baptême. Par ailleurs, les réformés baptisent aussi des adultes. Et les baptistes baptisent aussi des enfants professants. Ainsi, le débat n’est pas tant enfant vs. adulte que sur la nature de la famille, sur la façon de considérer nos enfants et leur place dans l’Église.

Ainsi, il serait peut-être mieux de parler de crédobaptisme et d’oikosbaptisme. Le premier terme signifie en effet « baptême des croyants » et le second « baptême de familles ».

Ce n’est pas sauver son enfant avec de l’eau

Je l’ai dit et je le redis, nous ne croyons pas que l’eau est magique. Le pédobaptême réformé c’est donc baptiser les enfants de croyants sur la base d’une promesse particulière que Dieu fait aux croyants et à leurs enfants. Par ailleurs, nous pensons que cette promesse divine qu’est le baptême nécessite une réponse de foi de la part de l’enfant quand il pourra le faire et un engagement des parents à éduquer cet enfant dans la crainte de Dieu.

Plus d’info : quel est le lien entre foi et baptême ?


Maxime Georgel

Maxime est étudiant en médecine à Lille. Fondateur du blog Parlafoi.fr, il se passionne pour la théologie systématique, l'histoire du dogme et la philosophie réaliste. Vous entendrez souvent dans sa bouche "Thomas d'Aquin", "Jean Calvin" et "Vive la scolastique". Il affirme être marié à la meilleure épouse du monde. Ils vivent ensemble sur Lille avec leurs deux enfants et sont moniteurs de la méthode Billings.

sur le même sujet

Des baptêmes — Discipline des Églises réformées de France

Des baptêmes — Discipline des Églises réformées de France

Le baptême ne peut être administré que par un pasteur ou quelqu’un qui en a une commission. Dès le seizième siècle, le baptême administré par celui qui n’a aucune vocation ni commission est considéré comme nul. Dans le contexte d’alors, cela signifiait que l’on acceptait les baptêmes faits par des prêtres catholiques, mais qu’on rejetait ceux qui étaient faits par des moines, des proposants [élèves pasteurs] ou simples particuliers. Détail amusant : la plupart des gens au début du dix-septième siècle arrivaient jusqu’à la vieillesse sans autre baptême que celui qui était fait par les sages-femmes, considéré comme nul, ce qui a posé un problème particulier au synode de la Rochelle 1607. Par ailleurs, il ne suffit pas d’être docteur: c’est bien le statut de pasteur qui permet d’administrer les sacrements, et celui-là seul.

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. 10 bonnes raisons d’être pédobaptiste ! – PAR LA FOI - […] Qu’est-ce que le pédobaptême ? Est-ce catholique ? […]
  2. 10 bonnes raisons d'être pédobaptiste ! - Par la foi - […] Qu’est-ce que le pédobaptême ? Est-ce catholique ? […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.