Circoncision et baptême (J.P. Sartelle)
2 avril 2019

–      Lorsque, au temps de l’Ancien Testament, une personne mettait sa foi en le Dieu d’Abraham, elle recevait la circoncision.

–      Le signe extérieur du cœur purifié, dans l’Ancien Testament, était la circoncision.

–      Le rite attestant l’entrée au sein du peuple de Dieu dans l’Ancien Testament était la circoncision.

Remplaçons maintenant Ancien par Nouveau et constatons le résultat :

–      Lorsque, au temps du Nouveau Testament, une personne mettait sa foi en le Dieu d’Abraham, elle recevait le baptême.

–      Le signe extérieur du cœur purifié, dans le Nouveau Testament, était le baptême.

–      Le rite attestant l’entrée au sein du peuple de Dieu dans le Nouveau Testament était le baptême.

Le Baptême des enfants, J.P. Sartelle

Le livre de Sartelle sur le baptême des enfants est disponible depuis peu aux éditions La Rochelle (Publications Chrétienne).

Maxime Georgel

Maxime est étudiant en médecine à Lille. Fondateur du blog Parlafoi.fr, il se passionne pour la théologie systématique, l'histoire du dogme et la philosophie réaliste. Vous entendrez souvent dans sa bouche "Thomas d'Aquin", "Jean Calvin" et "Vive la scolastique". Il affirme être marié à la meilleure épouse du monde. Ils vivent ensemble sur Lille avec leurs deux enfants et sont moniteurs de la méthode Billings.

sur le même sujet

Des baptêmes — Discipline des Églises réformées de France

Des baptêmes — Discipline des Églises réformées de France

Le baptême ne peut être administré que par un pasteur ou quelqu’un qui en a une commission. Dès le seizième siècle, le baptême administré par celui qui n’a aucune vocation ni commission est considéré comme nul. Dans le contexte d’alors, cela signifiait que l’on acceptait les baptêmes faits par des prêtres catholiques, mais qu’on rejetait ceux qui étaient faits par des moines, des proposants [élèves pasteurs] ou simples particuliers. Détail amusant : la plupart des gens au début du dix-septième siècle arrivaient jusqu’à la vieillesse sans autre baptême que celui qui était fait par les sages-femmes, considéré comme nul, ce qui a posé un problème particulier au synode de la Rochelle 1607. Par ailleurs, il ne suffit pas d’être docteur: c’est bien le statut de pasteur qui permet d’administrer les sacrements, et celui-là seul.

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le parallèle entre la Pâque et la Cène - Par la foi - […] >> Cet article peut vous intéresser : le parallèle entre baptême et circoncision […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.