CT #25 : La sainteté et la grâce de Dieu
3 février 2020

Prenons-nous au sérieux la sainteté de Dieu ? N’y-a-t-il pas le danger d’avoir une mauvaise compréhension de la grâce, et de voir Dieu comme un “nounours” dont le rôle est de nous pardonner ? Maxime et Benjamin discutent dans cet épisode de la sainteté et de la grâce de Dieu, et de la juste crainte qui devrait naître dans nos cœurs en réponse à cela.

Les sujets abordés dans cet épisode :

  • Qu’est-ce que la grâce de Dieu ?
  • En quoi cela est différent de dire “Dieu est gentil ?”
  • Quels sont les moyens par lesquels nous pouvons mettre de côté la sainteté de Dieu aujourd’hui ?
  • Y-a-t-il une place pour la “crainte” dans la vie chrétienne ?

Les ressources dont nous parlons dans cet épisode :

Prochain épisode : le 15 février, sur le jugement/l’enfer

Maxime Georgel

Maxime est étudiant en médecine à Lille. Fondateur du blog Parlafoi.fr, il se passionne pour la théologie systématique, l'histoire du dogme et la philosophie réaliste. Vous entendrez souvent dans sa bouche "Thomas d'Aquin", "Jean Calvin" et "Vive la scolastique". Il affirme être marié à la meilleure épouse du monde. Ils vivent ensemble sur Lille avec leurs deux enfants et sont moniteurs de la méthode Billings.

sur le même sujet

Des attributs de Dieu — Turretin (3.5)

Des attributs de Dieu — Turretin (3.5)

Les attributs ne peuvent pas être une chose différente de l’être de Dieu parce que Dieu est parfait et simple. En langage plus ordinaire, cela veut dire que nous n’avons pas un objet divin d’un côté, et les attributs divins « stockés dans un serveur platonique » à côté. Dieu n’est pas un être qui se trouve avoir de la toute-puissance, il est la définition même de la Puissance. Il n’est pas un être qui a de la justice: il est la Justice grand J, sa définition même.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.