Les images des disciples de Carpocrate – Irénée de Lyon
23 avril 2021

Voici un bref extrait du livre Contre les hérésies de l’évêque Irénée de Lyon sur les images utilisées par les gnostiques disciples de Carpocrate.


Certains d’entre eux marquent même leurs disciples au fer rouge à la partie postérieure du lobe de l’oreille droite. Au nombre des leurs était cette Marcellina, qui vint à Rome sous Anicet et causa la perte d’un grand nombre. Ils se décernent le titre de « gnostiques ». Ils possèdent des images, les unes peintes, les autres faites de diverses matières : car, disent-ils, un portrait du Christ fut fait par Pilate du temps où Jésus vivait parmi les hommes. Ils couronnent ces images et les exposent avec celles des philosophes profanes, c’est-à-dire avec celles de Pythagore, de Platon, d’Aristote et des autres. Ils rendent à ces images tous les autres honneurs en usage chez les païens.

IRÉNÉE, Contre les hérésies, Livre I, XXV.

Illustration en couverture : Salomon adorant les idoles, Sebastiano Conca, 1750.

Maxime Georgel

Maxime est étudiant en médecine à l'Université Catholique de Lille. Fondateur du blog Parlafoi.fr, il se passionne pour la théologie systématique, l'histoire du dogme et la philosophie réaliste. Vous entendrez souvent dans sa bouche "Thomas d'Aquin", "Jean Calvin" et "Vive la scolastique". Il affirme être marié à la meilleure épouse du monde. Ils vivent ensemble sur Lille avec leur petit Thomas.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *