Exhortation au chant — Wilhelmus à Brakel
9 juillet 2021

Wilhelmus à Brakel (1635-1711) fut ministre de l’Évangile dans les Provinces-Unies. Il est considéré comme un des plus grands pasteurs du mouvement de la deuxième Réforme hollandaise (nadere reformatie, 1600-1750). Dans son ouvrage principal, De Redelijke godsdienst, une présentation systématique et pratique de la foi réformée récemment traduite en anglais, il donne cinq raisons de s’appliquer à chanter régulièrement. Je vous en propose une traduction.


Il est donc nécessaire que j’incite tout le monde à chanter, non seulement des psaumes, mais aussi des chants spirituels. C’est pourquoi, croyants, ne vous laissez pas aller à la paresse. “Servez l’Eternel avec allégresse, venez devant lui avec un chant de joie.” (Ps 100,2).

Tout d’abord, vous devez savoir que le chant n’est pas une question neutre à laquelle vous pouvez vous adonner ou non. Il s’agit plutôt d’un commandement de Dieu. Comme nous le montrions précédemment, Dieu l’exige de nous et désire être servi par nous de cette manière. Considérez les citations précédentes et d’autres similaires et imprimez-les dans votre cœur comme étant des impératifs. Commencez à vous engager dans ce devoir avec un cœur obéissant ; ouvrez votre bouche et votre cœur fermé s’ouvrira aussi.

Deuxièmement, Dieu a créé cette capacité dans la nature même de l’homme. On peut l’observer chez les enfants de trois ou quatre ans. Notez comment ils déambulent dans la maison en chantant en même temps. Observez comment, même dans la nature, les oiseaux, à leur manière, louent déjà leur Créateur tôt le matin en chantant. Si vous sortez le matin, ou si vous avez des oiseaux dans votre maison, vous les entendrez. Les oiseaux et les petits enfants vous réprimanderont-ils, et vous, qui avez toutes les raisons du monde de chanter joyeusement, resterez-vous muets et silencieux ?

Troisièmement, c’est l’œuvre des anges, car ils glorifient le Seigneur par le chant (cf. Job 38,7 ; Luc 2,13-14 ; Apocalypse 5,11-12), et c’est l’œuvre de l’Église sur la terre et dans le ciel : “Et ils chantaient un nouveau cantique, en disant : tu es digne de prendre le Livre, et d’en ouvrir les sceaux; car tu as été mis à mort, et tu nous as rachetés à Dieu par ton sang, de toute tribu, langue, peuple, et nation;” (Apocalypse 5,9) ; “Et qui chantaient comme un cantique nouveau devant le trône, et devant les quatre animaux, et devant les Anciens; et personne ne pouvait apprendre le cantique, que les cent quarante-quatre mille qui ont été achetés d’entre ceux de la terre.” (Apocalypse 14,3) ; “Et ils chantent le cantique de Moïse, le serviteur de Dieu, et le cantique de l’agneau, en disant : Tes œuvres sont grandes et admirables, Seigneur Dieu tout-puissant !” (Apocalypse 15,3). Si vous n’avez pas le désir de chanter, alors que ferez-vous à l’Église et au ciel ? En outre, si vous désirez magnifier le Seigneur par un alléluia éternel, vous devriez commencer dès maintenant sur terre.

Quatrièmement, Dieu est particulièrement heureux lorsque ses enfants le louent en chantant. Là où le Seigneur est tendrement loué en chantant, là il viendra avec ses bénédictions. “Pourtant tu es le Saint, tu sièges au milieu des louanges d’Israël.” (Ps 22,3). Il est intéressant de considérer ce qui s’est passé lors de la dédicace du temple : “et lorsque ceux qui sonnaient des trompettes et ceux qui chantaient, s’unissant d’un même accord pour célébrer et pour louer l’Éternel, firent retentir les trompettes, les cymbales et les autres instruments, et célébrèrent l’Éternel par ces paroles : Car il est bon, car sa miséricorde dure à toujours ! en ce moment, la maison, la maison de l’Éternel fut remplie d’une nuée. Les sacrificateurs ne purent pas y rester pour faire le service, à cause de la nuée ; car la gloire de l’Éternel remplissait la maison de Dieu.” (2 Chroniques 5,13-14). Lorsque Josaphat, avec son armée, éleva la voix en exclamations de joie et en chants (2 Chroniques 20,22), le Seigneur vainquit leurs ennemis. Lorsque Paul et Silas ont chanté des louanges à Dieu au milieu de la nuit, les portes de la prison se sont ouvertes et les liens de tous les prisonniers se sont relâchés (Actes 16,25-26). Par conséquent, si vous êtes désireux de plaire au Seigneur, si vous aimez que le Seigneur visite votre âme et si vous désirez expérimenter son aide, alors habituez-vous à chanter.

Cinquièmement, le chant peut émouvoir un cœur qui reste souvent indifférent pendant la prière. Il peut arriver qu’en chantant, les larmes coulent sur le livre de chant. N’avez-vous pas souvent fait cette expérience ? N’avez-vous pas été ému en entendant le chant des autres ? Les autres seront donc également émus par votre chant. Les papistes en France le savaient, et c’est pourquoi ils ont strictement interdit le chant des psaumes et ont infligé des punitions cruelles pour cela — avant même de massacrer l’Église. Ne vous taisez donc plus, mais élevez la voix, malgré le diable et tous les ennemis de Dieu, pour l’honneur et la gloire de votre Dieu, car cela vous a déjà fait (et vous fait encore) trop de bien pour que vous vous absteniez de remercier le Seigneur par des chants de louange. Vous devez en outre le faire afin d’inciter les autres à servir le Seigneur avec joie. Il deviendra alors manifeste pour tous les hommes naturels que la piété est une vie joyeuse plutôt que pénible, et ils en deviendront désireux eux aussi. Et si vous chantez, chantez avec intelligence, avec un désir ardent, conscient de la présence du Seigneur (et donc avec révérence), avec une attitude modeste, et avec une attention à la fois intérieure et extérieure, afin que tout cela puisse convenir devant le Seigneur et pour l’édification des autres qui nous entourent.


Illustration en couverture : Thomas Webster (1800-1886), The Village Choir (1847).

Maxime Georgel

Maxime est étudiant en médecine à l'Université Catholique de Lille. Fondateur du blog Parlafoi.fr, il se passionne pour la théologie systématique, l'histoire du dogme et la philosophie réaliste. Vous entendrez souvent dans sa bouche "Thomas d'Aquin", "Jean Calvin" et "Vive la scolastique". Il affirme être marié à la meilleure épouse du monde. Ils vivent ensemble sur Lille avec leur petit Thomas.

sur le même sujet

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *