Dès les premiers jours du synode de 1872, il est clair que les orthodoxes dominent numériquement. Aux yeux des libéraux, le synode "risque" donc de rédiger une déclaration de foi et de l'imposer à l'Église. Le parti libéral, par la bouche de Philippe Jalabert, doyen...

lire plus