Histoire de l'Église,  Pères de l'Église,  Théologie

Junia, femme parmi les apôtres ?

Sans rentrer dans le débat sur le pastorat féminin, ce que nous aurons très certainement l’occasion de faire un jour, nous voulons juste faire part des remarques de Peter Williams sur Romains 16:7. En effet, ce passage étrange nous parle d’une Junia ou d’un Junias (voire d’une Julia) qui est renommé(e) parmi les apôtres.

Ce verset comporte une double ambiguïté, la première étant sur le prénom, la deuxième sur la phrase « parmi les apôtres ». Veut-il dire par cela qu’elle est considérée par les apôtres comme quelqu’un d’honorable ou qu’elle est considérée comme quelqu’un d’honorable en tant qu’apôtre. En d’autres termes : était-elle apôtre ?

Notons, en passant, que ce débat ne nous semble pas pertinent pour la question du pastorat féminin. Apôtre peut avoir un sens large et le fait qu’une femme soit apôtre ne prouverait pas que les femmes puissent enseigner. Ainsi, Saint Chrysostome pense que Junia était une femme et qu’elle était apôtre mais s’oppose très clairement au pastorat féminin (Homélie 31 sur Romains).

Vraiment, cet article ne cherche donc pas à trancher la question du pastorat féminin mais simplement à faire part des remarques pleines de bon sens et d’humour de Peter Williams sur le sens de Romains 16:7 :

Quel est le plus probable ?
Paul : Vous, les gars à Rome, saluez Andronicus et Junia (qui sont avec vous), mes coreligionnaire (Juifs) et mes compagnons de captivité. Ah ! Et j’oubliais ! Ils sont aussi des apôtres très célèbres ! Hum, j’aurai peut-être dû les mettre un peu plus haut sur ma liste de salutation.
Ou

Paul : Vous, les gars à Rome, saluez Andronicus et Junia (qui sont avec vous), mes coreligionnaires (Juifs) et mes compagnons de captivité, qui sont d’ailleurs très appréciés par les mecs au top du top (les apôtres).

(En anglais) :
Which is more plausible?
Paul: You guys in Rome, greet Andronicus and Junia (there with you) who are fellow-Jews and also fellow prisoners. Oh, and I nearly forgot to mention, they’re also famous apostles. Whoa! Hadn’t you noticed? Silly me, I should have put them further up the list.
Vs
Paul: You guys in Rome, greet Andronicus and Junia (there with you) who are fellow-Jews and also fellow prisoners, and also well regarded by the top dudes.

Nous le voyons, il est bien plus naturel de penser que Paul disait simplement que Andronicus et Junia(s) étaient considérés par les apôtres. S’ils étaient des apôtres très célèbres, pas besoin de le préciser. Et s’ils étaient célèbres comme apôtres, pourquoi sont-ils mentionnés uniquement ici dans le Nouveau Testament ?

Et, pour une réponse à la théorie du complot des méchants traducteurs machos qui auraient rajouté un « s » pour transformer un nom féminin (Junia) en masculin (Junias), voir CET ARTICLE (en anglais).

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *