Si nous sommes enfants de Dieu, Christ est-il le Fils unique ? – la tradition chrétienne
20 mars 2018

Nous avions déjà répondu à cette question dans un article précédent, mais notre lecture des Pères, des Médiévaux et des Réformateurs nous permet de voir comment les chrétiens ont apporté une même réponse au cours des siècles à cette question. Voici, en effet, ce que dit Saint Jérôme dans son commentaire de l’épître aux Éphésiens :

Au sujet du Christ Jésus, il a été écrit qu’il a toujours été avec le Père, et qu’en aucun cas ne l’a précédé la volonté paternelle de manière à ce qu’il existe. Et il est certain que celui-ci est Fils par nature, tandis que nous le sommes par adoption. Celui-ci a toujours été Fils ; nous, avant d’exister, nous avons été prédestinés, et nous avons reçu l’Esprit d’adoption, quand nous avons cru dans le Fils de Dieu.

Voici encore ce que dit Hilaire au livre III de La Trinité :

Nous, nous sommes les fils de Dieu, mais Celui-ci n’est pas un tel fil : car celui-ci est le vrai et le propre fils ; par son origine, non par une adoption ; en réalité, non pas dénomination; par sa génération, non par sa création.

Voilà ce que confirme Augustin dans son Commentaire sur Jean :

Nous sommes fils par grâce, non par nature ; tandis que le Fils unique l’est par nature, non par grâce.

Voici ce qu’en dit Ambroise au livre I de La Trinité :

Le Christ est fils non par adoption, mais par nature ; nous sommes, nous, appelés fils par adoption, celui-ci l’est par la vérité de sa nature.

Ainsi, les pères de l’Église sont d’accord entre eux sur ce fait, voici ce qu’en dit cette fois-ci le médiéval Pierre Lombard, au livre III des Sentences :

Le Christ n’est donc pas un fils adoptif, ni de Dieu, ni d’un homme, mais il est le Fils de Dieu naturellement.

Et encore :

À partir de ces choses, il est montré à l’évidence que le Christ n’est pas un fils par la grâce d’adoption.

Du côté des Réformateurs et réformés, voici ce que dit le Catéchisme de Heidelberg à la question 33 :

Pourquoi s’appelle-t-il « Fils unique de Dieu », alors que, nous aussi, nous sommes enfants de Dieu ?

Parce que Christ ses est le Fils éternel de Dieu par nature (Jean 1.14-18; Her 1.2), alors que nous sommes reçus enfants de Dieu à cause de Lui et par grâce (Rom 8:15-17; Eph 1:5).

La tradition chrétienne a donc donné toujours la même réponse à cette question. Comment sommes nous enfants de Dieu, si Christ est le Fils unique ?

Maxime Georgel

Maxime est étudiant en médecine à Lille. Fondateur du blog Parlafoi.fr, il se passionne pour la théologie systématique, l'histoire du dogme et la philosophie réaliste. Vous entendrez souvent dans sa bouche "Thomas d'Aquin", "Jean Calvin" et "Vive la scolastique". Il affirme être marié à la meilleure épouse du monde. Ils vivent ensemble sur Lille avec leurs deux enfants et sont moniteurs de la méthode Billings.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.