Un argument simple contre la régénération baptismale
6 septembre 2018

Les catholiques romains admettent sans problème qu’il est possible qu’un homme ait la foi, notamment dans le cas d’une conversion, mais ils diront qu’il n’est pas régénéré avant de se faire baptiser car c’est alors seulement et par ce moyen qu’il sera engendré par Dieu, né de nouveau, régénéré.

Mais un verset très explicité de la Bible empêche d’adopter une telle compréhension de la régénération. Voici en effet ce que dit 1 Jean 5:1 :

Quiconque croit que Jésus est le Christ est né de Dieu.

Autrement dit, si quelqu’un croit que Jésus est le Sauveur promis, c’est qu’il est régénéré.

Si nous revenons au cas mentionné d’un croyant, qui vient de se convertir et qui n’est pas encore baptisé (cas hypothétique mais possible) alors il sera possible de dire de cette personne qu’elle est régénérée bien que pas (encore) baptisée.

Maxime Georgel

Maxime est étudiant en médecine à Lille. Fondateur du blog Parlafoi.fr, il se passionne pour la théologie systématique, l'histoire du dogme et la philosophie réaliste. Vous entendrez souvent dans sa bouche "Thomas d'Aquin", "Jean Calvin" et "Vive la scolastique". Il affirme être marié à la meilleure épouse du monde. Ils vivent ensemble sur Lille avec leurs deux enfants et sont moniteurs de la méthode Billings.

7 Commentaires

  1. Steven

    La régénération ici renvoit à une action entièrement accomplie dans le passé en lien avec une foi active dans le présent.
    C’est ce qui ressort lorsque l’on étudie 1 Jean 5.1 dans le texte grec,
    Il a le même sens que 1 Corinthiens 6.11.
    Et c’est ce que confirme le contexte de ce chapitre 1 Jean 5 à la suite dans 1 Jean 5.6 et 1 Jean 5.8.
    La régénération est baptismale.

    Réponse
  2. Steven

    1 Jean 5.1 ne dit pas que la foi procède de la régénération.
    Le verset dit simplement que celui qui a pris part de Christ qui est attaché à Lui est né de Dieu càd a été régénéré par le baptême.
    La régénération c’est la sanctification.

    Réponse
  3. Steven

    C’est la croissance spirituelle, nous sommes régénérés par Dieu pour mener une vie qui porte le fruit de l’Esprit.
    DIEU nous justifie en nous sanctifiant ( infusion de la grâce sanctifiante ).
    Régénération Sanctification Justification.
    Je ne vous apprends rien, vous le savez.

    Réponse
    • Maxime N. Georgel

      Ces termes techniques ont reçu diverses définitions, je préfère savoir où se situe mon interlocuteur.
      Quelques remarques :
      – Le terme justification dans la Bible fait référence à un évènement passé. L’ordre donné par Paul en Rom 8 n’est pas sanctification puis justification mais l’inverse, de manière explicite.
      – Régénération peut désigner en effet le changement de vie qui a cours tout au long de notre vie.
      – Régénération désigne plus particulièrement la première étape de ce changement, la naissance d’en haut qui initie en nous la vie éternelle et divine. 1 Jean situe cette évènement avant la foi. Ceux qui croient ont été (au passé) régénérés. Cela colle avec Jean 1 qui nous dit que sont appelés enfants (nés de Dieu) ceux qui croient en la Parole et qui sont nés non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme mais de Dieu.
      – La sanctification est décrite soit au passé dans la Bible (et fait dans ce cas référence à ce que l’on désigne par justification en théologie réformée) soit au présent et au futur et désigne le processus de changement progressif qui en découle jusqu’à la glorification parfaite au ciel dans la vision et la fruition béatifiques.
      – Que la foi procède de l’oeuvre de Dieu initiale dans le coeur de l’homme (quelque soit le nom qu’on veut lui donner) et non de la volonté de ce dernier est une vérité de foi, un dogme proclamé depuis l’antiquité. Paul l’exprime clairement lorsqu’il dit que la foi est un don de Dieu afin que nul ne puisse se vanter en Eph 2 et qu’il dit aux Philippiens qu’il leur a été fait la grâce non seulement de croire mais aussi de souffrir pour Christ. Ou encore lorsqu’il dit à Timothée que le serviteur de Dieu doit oeuvrer patiemment dans l’espoir que Dieu donnera la repentance, cette dernière étant toujours accompagnée de la foi.
      Je vous invite à consulter la série « Quel lien entre la justification, les oeuvres et le salut » qui est en cours et qui explorera en 7 articles l’articulation de ces différents éléments.

      Réponse
      • Steven

        Oui il n’y a pas de contradictions entre ce que je dis pour 1 Corinthiens 6 et ce que dit Romains 8.
        La grâce sanctifiante n’étant rien d’autre que la justice de Christ.
        1 Corinthiens 6.11 est le déploiement chronologique de la justification lors du baptême et pour toute la vie du croyant.
        Justification et sanctification s’imbriquent et se réalisent en même temps lors de la régénération.
        La sanctification par la suite étant la poursuite quotidienne de la justification pour sa pleine réalisation.

        Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.