"Il est dit « Celui qui croit et qui sera baptisé » or, un enfant ne peut pas croire"
21 novembre 2018

Arrivé à cette étape de notre série, je pense que vous seriez capables de répondre vous-même à cette remarque.

Premièrement, il y a un lien clair entre circoncision et foi puisque Paul dit que la circoncision est le sceau de la justice reçue par la foi (Romains 4 :11) et les enfants étaient circoncis. Ainsi, ce n’est pas parce que le baptême est lié à la foi qu’il exclut nécessairement les enfants puisque ce n’était pas le cas pour la circoncision.

Deuxièmement, si vous comprenez bien ce que j’ai expliqué sur les alliances plus tôt, le fait que la Bible demande une confession de foi ne nous étonne pas non plus. En effet, le chef de la structure d’autorité (nation, famille ou autre) déclarait son allégeance mais c’est toute la structure d’autorité qui était concernée. Autrement dit, les réformés reconnaissent qu’il faut que les parents confessent pour que toute la famille soit baptisée. La foi précède en ce sens le baptême.

Pour le dire encore autrement : « Repentez-vous et soyez baptisés, vous et votre famille ». Ainsi, il est tout-à-fait normal que la Bible fasse un tel lien entre baptême et foi puisque d’un côté c’est en raison de la confession de foi des parents que toute la famille rentre dans l’alliance et de l’autre le baptême symbolise et scelle ce sur quoi la foi s’appuie : la promesse de l’Évangile.

Maxime Georgel

Maxime est étudiant en médecine à Lille. Fondateur du blog Parlafoi.fr, il se passionne pour la théologie systématique, l'histoire du dogme et la philosophie réaliste. Vous entendrez souvent dans sa bouche "Thomas d'Aquin", "Jean Calvin" et "Vive la scolastique". Il affirme être marié à la meilleure épouse du monde. Ils vivent ensemble sur Lille avec leurs deux enfants et sont moniteurs de la méthode Billings.

2 Commentaires

  1. Tortarolo

    Bonjour,
    Alors, je ne suis pas d’accord avec toi.
    Déjà tu sors un verset de son contexte en Romain 4:11. Mais tu évince les autres versets qui font éloge de la démonstration de l’apôtre Paul en ce sens où Abraham fût imputé en justice par la foi avant la circoncision. En clair, l’apôtre fait cette démonstration pour mettre en lumière que la circoncision n’a plus lieu d’être et que seul la foi était le prérequis de la justification. La circoncision n’était qu’un signe. Comme le baptême n’est qu’un signe.
    Le problème avec la circoncision et on le voit encore aujourd’hui dans la religion juive, c’est que le peuple Hébreux était amené, in fine, à pratiqué cet acte que comme acte religieux et non plus comme acte de foi. De la même manière qu’on le voit dans les églises (catholique, protestante, évangélique… Etc.), Et plus particulièrement l’église catholique où l’acte de baptême des enfants n’est plus qu’un acte religieux, qu’un acte de foi. En quoi cela est important ? Parce que seulement ceux qui croient, et en sont conscients, peuvent faire acte de foi.
    Il s’agirait de comprendre pourquoi Dieu a instauré la Nouvelle Alliance, pour réalisé enfin son importance et son implication.
    Dieu est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Quand on comprends ça on en saisi la trajectoire du passage de l’Ancienne Alliance à la Nouvelle Alliance.
    L’Ancienne Alliance et la la Nouvelle Alliance n’ont qu’une chose en commun, en Dieu : la foi. Et c’est tout ! Rien d’autre. Par exemple, les pères de la foi sont cités dans le nouveau testament et non les pères de la circoncision (Hébreux 11).
    Si les enfants étaient bel et bien baptisés ? Pourquoi, un Dieu de détail, ne l’a pas fait mention ouvertement et de façon intangible dans tous les passages où il est question de baptême ? Pour la simple et bonne raison, c’est qu’ils n’étaient pas concerné. Quand il est parlé de famille, il faut comprendre « maison » et non famille comme on l’entend avec un père, une mère et des enfants. Pourquoi ? Parce que littéralement, la traduction des mots familles en grecque, veut dire « maison ». Et qu’est-ce que était constitué une maison surtout grec et romaine ? D’esclaves, de servantes, de serviteurs, de plusieurs autres membres pouvant avoir des enfants adultes et non des bébés. Ce sont d’eux dont il est question et non de « petits enfants ». Sinon pourquoi ne serait-il pas mentionné ouvertement?
    Ceux qui ont cru se firent baptisé.
    Croire ! Franchement ! Où sont les enfants la dedans ?
    Actes, 18:8 – Cependant Crispus, le chef de la synagogue, crut au Seigneur avec toute sa famille. Et plusieurs Corinthiens, qui avaient entendu Paul, crurent aussi, et furent baptisés.
    Qui avaient entendu ? Où sont les enfants la dedans ? Un enfant ne peut entendre et croire ?
    Pourquoi les pères de l’église ne firent pas baptisé les enfants non plus ?
    Aucunes mentions nulle part. C’est arrivé bien plus tard dans les traditions de l’église. Et je dis bien dans les traditions. Et non dans l’Évangile.
    C’est une malversations de la tradition humaine de l’église catholique romaine.
    Tout part d’une bonne intention mais au final, d’un manque de foi. L’église catholique romaine a instauré le baptême des enfants à cause de la mortalité infantile. C’est une solution humaine et non divine. Et donc d’un manque de foi en Dieu. C’est l’homme qui a instauré ça et non Dieu. Un bébé sans conscience est automatiquement sauvé. Ce qui est logique, Dieu n’est pas odieux.
    « Les pires choses imaginables ont souvent été faites avec les meilleures attentions. »
    Matthieu, 15:6 – Vous annulez ainsi la parole de Dieu au profit de votre tradition.
    La Bible dit que le baptême d’eau est un engagement de bonne conscience envers Dieu, c’est alors impossible que le pédobaptême soit valide car les bébés ne sont pas dans la capacité de choisir si ils veulent suivre Dieu ou pas.
    1 Pierre 3 v 21 Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ.
    Comment un bébé peut prendre un engagement en bonne conscience envers Dieu ?
    Dieu n’a pas de petits fils mais que des fils et des filles.
    Fraternellement,
    Jean

    Réponse
    • Maxime N. Georgel

      Bonjour,
      J’ai répondu en détail à toutes ces objections.
      Premièrement, je ne dis pas que la circoncision sauve. Je dis simplement ce que Paul dit : elle est le signe de la justification reçue par la foi. Et c’est justement cela qui prouve son point auprès des juifs : la circoncision n’est pas ce qui justifia Abraham puisqu’elle est le signe qu’il fut justifié par la foi. Ainsi, le contexte ne va pas du tout contre ce que je dis puisque je me contente de répéter ce que dit le texte ! Romains 4:11 dit « la circoncision est le sceau de la justice reçue par la foi ». Ainsi, la circoncision avait un lien avec la foi puisqu’elle en était le sceau. Or, ce lien n’empêcha aucun juif de circoncire son enfant.
      La dérive des juifs n’est pas d’avoir circoncis les enfants, Dieu exigeait cela (Gen 17:7) mais de n’avoir pas circoncis leurs coeurs (Jer 4:4).
      Sur la prétendue absence d’enfants baptisés dans la Bible, lisez ceci : https://parlafoi.fr/2018/10/03/les-baptemes-du-nouveau-testament/ et ceci : https://parlafoi.fr/2018/09/19/la-bible-ne-donne-jamais-dexemple-denfants-baptises/
      Sur 1 Pierre 3:21, ceci : https://parlafoi.fr/2019/04/17/le-bapteme-est-il-lengagement-dune-bonne-conscience-envers-dieu-1-pierre-321/
      Sur les pères de l’Église, ils étaient tous pédobaptistes à l’unique exception de Tertullien qui pensait qu’il fallait baptiser tardivement car le baptême n’effacerai que les péchés passé. Voici les textes des pères sur ce sujet : https://parlafoi.fr/2018/08/20/le-pedobapteme-lhistoire-de-leglise/
      Sur le fait que Dieu déclare saints nos enfants en 1 Cor 7:14 : https://parlafoi.fr/2018/10/23/john-nelson-darby-sur-1-corinthiens-714/
      Et ailleurs : https://parlafoi.fr/2019/05/22/moi-et-ma-maison-la-formule-doikos-joachim-jeremias/
      Sur la façon dont les Juifs, les Romains et les Grecs voyaient leurs enfants : https://parlafoi.fr/2019/05/29/comment-les-juifs-les-grecs-et-les-romains-consideraient-ils-leurs-enfants/
      La Bible nous donne en long et en large bien d’autres parallèles que la foi entre l’Ancien et le Nouveau Testament. Dans l’AT :
      1. On vivait par la foi (Hébreux 11)
      2. On était justifié par la foi (Romains 4:9, Genèse 15:6)
      3. On était né de l’Esprit (Jean 3:1-10, Galates 4:28-31)
      4. On connaissait le pardon de tous nos péchés (Psaume 32)
      5. C’est par la mort du Christ qui allait venir que ces péchés étaient pardonnés (Romains 3:25-26, Hébreux 9:15)
      6. Le Messie était promis (Genèse 3:15)
      7. La circoncision du coeur était promise (Deutéronome 30:6)
      8. L’Esprit de Christ agissait (1 Pierre 1:11)
      9. Les souffrances et la gloire de Christ étaient annoncées (1 Pierre 1:11)
      10. L’Evangile était prêché (Hébreux 4:2)
      11. Les croyants étaient nourris du même Christ (1 Corinthiens 10:3-5) et baptisés en Moïse (1 Cor 10:1-2)
      12. L’héritage du monde était promis (Romains 4:13, cf. Matthieu 5:5)
      13. Les croyants souffrant participaient consciemment aux souffrances du Christ (Hébreux 11:26, cf. Colossiens 2:24)
      14. On attendait la résurrection (Hébreux 11:19, 35, Daniel 12:2)
      15. On attendait la Jérusalem céleste (Hébreux 11:10, 16)
      16. On se savait étrangers et résidents temporaires sur terre (Hébreux 11:13, 1 Chronique 29:15)
      17. On cherchait à s’informer au sujet de la grâce de l’Evangile (1 Pierre 1:10)
      18. On formait un peuple saint, une race élue, un sacerdoce royal (Exode 19:6, cf. 1 Pierre 2:9)
      19. Ce peuple était appelé Église (Actes 7:38, Ekklesia en grec, même mot que partout ailleurs pour Église, utilisé de nombreuses fois pour désigner le peuple de Dieu dans l’Ancien Testament grec)
      20. On savait que les sacrifices d’animaux n’apportaient pas le véritable pardon (1 Samuel 15:22 ; Psaume 40:6 ; 50:9,13 ; 51:16 ; 69:31 ; Jérémie 7:22 ; Michée 6:6)
      Et Paul lui-même nous dit que le baptême est lié à la circoncision : https://parlafoi.fr/2018/10/24/bapteme-et-circoncision-en-colossiens-2/
      Ce que vous dites sur l’Eglise catholique romaine est une légende que les sources historiques démentent. Mais j’aimerai vous poser une question et vous demander de répondre honnêtement : quels écrits des pères avez-vous lu avant d’écrire de pareilles choses ?

      Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. 10 bonnes raisons d'être pédobaptiste ! - Par la foi - […] Un enfant ne peut pas croire […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.