Tertullien sur la Loi naturelle
14 février 2019

La loi de Dieu, demandes-tu ! tu as cette loi commune, exposée à la face du monde et gravée sur les tables de la nature, auxquelles l’Apôtre a coutume d’appeler, comme, par exemple, à l’occasion du voile des femmes: «La nature vous l’enseigne, » dit-il; ou bien lorsqu’il écrit aux Romains: « Les Gentils accomplissent par nature ce que la loi commande. » Il leur propose donc et la loi naturelle, et la nature légale. Il y a plus. Lorsque, dans sa première Epître, il déclare « que les hommes et les femmes ont changé l’usage qui est selon la nature en un autre qui est contre nature, recevant ainsi par eux-mêmes la peine qui était due à leur égarement; » il soutient encore l’usage de la nature. Nous connaissons d’abord Dieu par les lumières de la nature; nous l’appelons le Dieu des dieux; nous l’estimons très-bon; nous l’invoquons comme juge.

De Corona Militis, VI

Maxime Georgel

Maxime est étudiant en médecine à l'Université Catholique de Lille. Fondateur du blog Parlafoi.fr, il se passionne pour la théologie systématique, l'histoire du dogme et la philosophie réaliste. Vous entendrez souvent dans sa bouche "Thomas d'Aquin", "Jean Calvin" et "Vive la scolastique". Il affirme être marié à la meilleure épouse du monde. Ils vivent ensemble sur Lille avec leur petit Thomas.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *