Le problème protestant (bonus) : pourquoi la série est en pause ?
3 février 2018

J’ai reçu ces 4 livres pour la fête de la Nativité de notre Seigneur Jésus-Christ. Or, le premier de ceux-ci, de Kevin Vanhoozer, a pour but de traiter précisément de la question du problème protestant. J’avertit donc le lecteur que cette série est en pause, tout comme le fut la série sur les pères et la papauté, qui a désormais bien repris. Elle est en pause car je veux encore lire sur le sujet pour apporter une réponse la plus claire et pertinente possible. La série risque d’être longue.

Cette série est celle qui importe le plus pour moi sur ce blog puisqu’elle concerne un sujet qui m’a réellement préoccupé et qui a questionné ma foi profondément. Je veux donc la traiter avec sérieux, sachant que plusieurs lecteurs ont hâte de lire la suite. En attendant, profitez des autres articles qui sont parfois liés à la question !

Si vous ne l’avez pas fait, pensez à lire les 3 premiers articles de la série :

Le problème protestant (1) : Introduction
Le problème protestant (2) : définition du problème.
Le problème protestant (3) : la question du canon.

Maxime N. Georgel

Maxime est étudiant en médecine en 4ème année (FASM1) à la Faculté de Médecine et Maïeutique de l'Université Catholique de Lille. Fondateur du blog Parlafoi.fr, il se passionne pour la théologie systématique, l'histoire du dogme et la philosophie réaliste. Vous entendrez souvent dans sa bouche "Thomas D'Aquin", "Jean Calvin" et "Vive la scolastique". Il affirme être marié à la meilleure épouse du monde avec laquelle il vit sur Lille.

2 Commentaires

  1. Alfred

    Bonsoir,
    je viens de découvrir la série « Le problème protestant ». C’est passionnant, mais malheureusement, j’ ai l ‘impression que cela c’est arrêté en … février 2018 🙁
    Est-ce que cela va reprendre prochainement, svp ?

    Félicitations pour votre blog
    Merci

    Réponse
    • Maxime N. Georgel

      Bonjour,

      Je réfléchis à reprendre la série mais je ne peux pas promettre que ce sera prochainement.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *