L'illumination de l'Esprit : Je veux comprendre la Bible !
15 janvier 2018

la-venue-du-Saint-Esprit.jpg

Au cours de notre série sur le problème protestant, nous avons fait remarqué que dire que le croyant est illuminé par l’Esprit quand il lit la Bible ne résout pas le problème des interprétations contradictoires.

En fait, l’Écriture ne nous promet nulle part que l’Esprit nous donnera la bonne interprétation quand nous liront la Bible. Mais alors, quel rôle a l’Esprit par rapport à notre interprétation de la Parole ?

Inspirateur

Le premier rôle de l’Esprit est celui d’inspiration de la Parole. C’est lui qui a poussé les prophètes et les apôtres à écrire la Bible, c’est par lui que nous avons reçu la révélation.

Illuminateur

Mais l’Esprit est aussi celui qui illumine le lecteur. C’est ici qu’il faut être prudent. Nous ne disons pas « inspire le lecteur » car l’inspiration implique l’infaillibilité. Mais il faut aussi être prudent car il ne faudrait pas croire que l’illumination rend l’étude inutile.

L’illumination ne permet pas de comprendre le sens du mot grec du texte, ni de connaître le contexte historique, ni même de déterminer le sens d’une phrase de la Bible. Ça, c’est le rôle des études linguistiques, historiques, exégétiques. Ainsi, il ne faut pas utiliser l’illumination comme excuse pour notre paresse intellectuelle. Je ne suis pas en train de dire que tous les croyants devraient apprendre le grec, mais que personne ne devrait mépriser ceux qui font des études de théologie et au contraire devrait remercier Dieu pour le don de docteur qu’il a répandu sur son Église et pour les enseignants qu’il a donné et qui se forment afin de prêcher fidèlement la Parole. Nous devrions aussi profiter de tous les moyens simples que nous avons aujourd’hui pour mieux comprendre la Bible.

Que fait donc le Saint-Esprit ? Il ne nous permet pas de trouver le sens d’un texte, mais il permet de recevoir ce sens avec foi. Ephésiens 2:8 nous dit que la foi est le don de Dieu, elle est produite par l’Esprit qui ouvre nos yeux, les yeux de nos coeurs pour nous faire contempler les merveilles de la Loi de Dieu (Psaumes 119:18).

En fait, sans l’Esprit, bien que nous pouvions trouver le sens correct et exact d’un texte et même l’expliquer avec clarté, nous ne pouvons pas le faire rentrer dans les coeurs. Nous ne pouvons pas non plus recevoir ces vérités avec foi sans l’Esprit. Partout où il y a la foi, nous pouvons savoir que l’Esprit a agi.

Néo-créateur/Régénérateur

Le Saint-Esprit est aussi Celui qui régénère l’homme, et la Parole est avant tout adressée à des hommes régénérés, qui pourront saisir le texte avec foi et qui pourront avoir une plus grande objectivité face au texte. Cette objectivité ne viendra, non pas d’un dictionnaire de grec intégré dans leur intelligence, mais d’une volonté renouvelée qui sera amenée à aimer et se soumettre aux vérités bibliques. Ainsi, un tel homme sera moins tenté de déformer le texte pour le rendre conforme à son intelligence pécheresse. Mais, influencé par l’Esprit, il liera le texte en se plaçant au dessous de lui, le voyant comme critère par lequel sa pensée doit être renouvelée. Il faut reconnaître ici que cette action est quelque peu mystique, mais nous pouvons savoir avec confiance que Dieu le Saint-Esprit agit en nous alors que nous lisons le texte pour nous y soumettre.

Créateur

Nous l’oublions parfois, mais l’Esprit n’est pas seulement Celui qui a inspiré le texte ou qui répand des dons sur son peuple. L’Esprit, avec le Père et le Fils, est celui qui nous a créé, avec nos intellects, nos yeux et parfois notre passion pour la théologie. Remercions Dieu pour nos capacités naturelles, prions-le de répandre par son Esprit ses dons et prions par dessus tout pour que nos coeurs soient illuminés en cette année afin que nous répondions avec obéissance aux vérités bibliques.

Notre Père qui es aux cieux, alors qu’en cette nouvelle année nous allons entendre ta Parole prêchée dans les assemblées, chantée dans nos hymnes, lue dans nos réunions et en privé, voir ta Parole illustrée dans les sacrements; nous te prions d’agir par ton Esprit afin que cette Parole transforme aussi nos vies. Donne aux anciens qui enseignent de persévérer avec zèle dans l’étude et accompagne cette étude de ton Esprit pour que les vérités annoncées atteignent jusqu’au coeur. Et, puisqu’en notre époque tu nous fais la grâce de pouvoir lire ta Parole, illumine encore nos coeurs, viens au secours de notre incrédulité. Apprends-nous à ne pas mépriser l’étude. Et apprends-nous à ne pas chercher à comprendre sans foi ni obéissance. Que ton nom soit sanctifié, en Jésus-Christ et par ton Esprit. Amen.

Téléchargez gratuitement notre livre sur les dons de l’Esprit en cliquant ICI

Image Cessation

Maxime Georgel

Maxime est étudiant en médecine à Lille. Fondateur du blog Parlafoi.fr, il se passionne pour la théologie systématique, l'histoire du dogme et la philosophie réaliste. Vous entendrez souvent dans sa bouche "Thomas d'Aquin", "Jean Calvin" et "Vive la scolastique". Il affirme être marié à la meilleure épouse du monde. Ils vivent ensemble sur Lille avec leurs deux enfants et sont moniteurs de la méthode Billings.

5 Commentaires

  1. ladangvu

    merci j’avai jamais vu ça

    Réponse
      • ladangvu

        l’illumination comme un apport de la part de Dieu éthique et non intellectuel

        Réponse
  2. Jimmy K

    Que signifie « recevoir ce sens avec foi » ?

    Réponse
    • Maxime Georgel

      Recevoir le sens du texte avec foi. C’est à dire, ne pas simplement le comprendre intellectuellement mais :
      1) Être en accord avec ces vérités
      2) Se reposer sur elles pour notre salut et notre vie chrétienne.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.