Augustin, Saint Bernard et Calvin sur la foi
30 mars 2018

Jean Calvin aimait lire et s’appuyer sur les travaux des pères et des médiévaux, mais les deux qu’il cite le plus sont Augustin et Bernard de Clairvaux. Considérons, par exemple, ce passage sur la foi et la miséricorde de Dieu :

En fait, il n’y a là rien de nouveau pour personne, car Augustin s’exprimait ainsi: Jésus-Christ, dit-il, régnera à jamais dans ses serviteurs. Dieu l’a promis, Dieu l’a dit. Et même, Dieu l’a juré. Aussi, puisque sa promesse est sûre, non à cause de nos mérites, mais selon sa miséricorde, avons-nous à proclamer sans arrière-pensée ce dont nous ne pouvons pas douter.

Bernard de Clairvaux s’exprime de la même manière. Les disciples ont demandé, dit-il, «Qui peut être sauvé? Jésus répondit: ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu» (Luc 18.26). Telle est notre confiance, telle est notre unique consolation, tel est le fondement de notre espérance. Nous sommes certains de la puissance de Dieu, mais qu’en est-il de sa volonté? Qui sait s’il sera digne de haine ou d’amour (Ecclésiaste 9.1)? «Qui a connu la pensée du Seigneur, ou qui a été son conseiller » (Romains 11.34; 1 Corinthiens 2.16). Il faut ici que la foi nous vienne en aide. Il faut que la vérité nous secoure et que l’Esprit nous révèle ce qui est caché dans le cœur du Père et qu’en nous en rendant témoignage, il nous persuade que nous sommes enfants de Dieu. Il nous persuade en nous appelant et en nous justifiant gratuitement par la foi. Tout cela se situe comme point médian entre la prédestination de Dieu et la gloire de la vie éternelle.

L’Institution, Jean Calvin, Excelsis, page 697, citant Augustin, Discours sur les Psaumes, Ps 88, I, 5 et Bernard de Clairvaux, Sermons pour la dédicace de l’église, V, 6.

Maxime Georgel

Maxime est étudiant en médecine à l'Université Catholique de Lille. Fondateur du blog Parlafoi.fr, il se passionne pour la théologie systématique, l'histoire du dogme et la philosophie réaliste. Vous entendrez souvent dans sa bouche "Thomas D'Aquin", "Jean Calvin" et "Vive la scolastique". Il affirme être marié à la meilleure épouse du monde. Ils vivent ensemble sur Lille avec leur petit Thomas.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *