Sauvés par la grâce seule – Savonarole (1452-1498)
12 juin 2018

« Dieu remet à l’homme le péché, et le justifie par miséricorde. Autant il y a de justes sur la terre, autant il y a de compassions dans le ciel ; car personne n’est sauvé par ses oeuvres. Nul ne peut se glorifier en lui-même, et si en présence de Dieu on demandait à tous les justes : Avez-vous été sauvés par notre propre force ? Tous s’écriraient d’une voix : Non pas à nous, Seigneur ! mais à ton nom, donne gloire ! – C’est pourquoi, ô Dieu ! je cherche ta miséricorde et je ne t’apporte pas ma justice; mais quand par grâce tu me justifies, alors ta justice m’appartient, car la grâce est la justice de Dieu. Aussi longtemps, ô homme ! que tu ne crois pas, tu es à cause du péché privé de la grâce. O Dieu ! sauve-moi par ta justice, c’est-à-dire par ton Fils, qui seul est trouvé juste parmi les hommes ! »

Savonarole, Meditationes in Psalmos, Prediche sopra il Salmo : « Quam bonus Israel ».

Maxime Georgel

Maxime est étudiant en médecine à Lille. Fondateur du blog Parlafoi.fr, il se passionne pour la théologie systématique, l'histoire du dogme et la philosophie réaliste. Vous entendrez souvent dans sa bouche "Thomas d'Aquin", "Jean Calvin" et "Vive la scolastique". Il affirme être marié à la meilleure épouse du monde. Ils vivent ensemble sur Lille avec leurs deux enfants et sont moniteurs de la méthode Billings.

1 Commentaire

  1. olivier

    Pas étonnant, il était dominicain.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.