C'est quoi, un peuple non-atteint ?
18 juin 2018

Avant de rentrer dans les chiffres et les définitions, il est nécessaire de dire qu’un peuple non-atteint est un scandale. Cela fait des milliers d’années que Dieu a dit à Abraham que toutes les familles de la terre, toutes les nations seraient bénies en lui. Mais surtout, cela fait 2000 ans que le Christ nous a envoyé explicitement dans le monde pour atteindre toutes les familles et les nations.

Ici, je ne voudrai pas lancer la pierre à l’Église des siècles qui nous précède. Je connais mon coeur et je vois bien mon manque d’amour pour les perdus, mon amour de la gloire qui vient des hommes et mon attachement au confort d’une vie qui ne se confronte pas au monde par la prédication de l’Evangile. Si l’Église n’a pas encore accompli sa mission, ce n’est pas parce qu’elle n’a pas suivi mon exemple, mais c’est parce qu’elle me ressemble beaucoup trop !

Un peuple non-atteint par l’Evangile, pour le dire simplement, c’est un peuple qui comporte un trop petit nombre de disciples du Christ et de ressources dans sa langue pour pouvoir aujourd’hui être évangélisé.

Selon le Joshua Project, il y a 17 009 peuples dans le monde. Mais il y a encore 7 078 peuples non-atteints. Ces statistiques sont affligeantes, surtout lorsque l’on constate l’inégalité honteuse dans la propagation de l’Evangile. Cette inégalité est double. Premièrement il y a des peuples qui ont des milliers de ressources dans leurs langues sur la théologie, des dizaines de traductions et versions de la Bible, des éditions commentées, grande police, petit police, des audios, des podcasts, des prédicateurs renommés et une culture pétrie de christianisme tandis que d’autres peuples n’ont pas encore entendu le mot Jésus. Deuxièmement, et cela doit être souligné, les peuples non-atteints sont souvent localisés dans la même région.

La fenêtre 10/40

1040window_map.gif

Ce que l’on appelle la fenêtre 10/40 est justement la région du monde où sont concentré la plupart des peuples non-atteints. Près de 70% des peuples de cette zone sont non-atteints.

Une urgence

Paul nous le dit sans aucune ambiguïté : la prédication de l’Evangile est une nécessité. C’est celui qui invoque le nom du Seigneur qui sera sauvé (Rom 10:13). Mais ils ne peuvent pas invoquer celui en qui ils n’ont pas cru, et pour croire il faut qu’ils en entendent parler, il faut donc des prédicateurs (Rom 10:14) ! C’est une question de destinée éternelle de ces millions de personne. Millions ? Non, de ces 3,14 milliards de personnes !

Vouloir atteindre ces peuples est une ambition profondément biblique, présente déjà dans le coeur de Paul : « Et je me suis fait un point d’honneur d’annoncer l’Évangile là où Christ n’avait pas été nommé » (Rom 15:18-24).

France vs. Non-atteints ?

Il y a du boulot en France et bien des défis. Constatant cela, certains peuvent reléguer les non-atteints sur un second plan ou décourager ceux qui s’y intéressent : N’y a-t-il pas déjà assez à faire ici ? Ne faut-il pas affermir les français et les occidentaux tout d’abord ? Je ne le pense pas.

Une Église de France qui va bien, c’est une Église missionnaire. Autrement dit, il est impossible d’édifier les chrétiens français sans leur donner une vision pour toutes les nations. Une des raisons pour lesquelles l’Eglise existe et n’a pas été téléportée au ciel, c’est la mission. Dieu veut se glorifier par des hommes de toutes tribus, toutes langues, toutes nations. Ainsi, si vous avez à coeur l’Eglise en France et si vous voulez l’édifier, n’opposez pas cet objectif avec la mission auprès des non-atteints : un des objectifs de l’édification de l’Eglise en France et un des signes de sa santé est précisément son coeur pour la mission parmi toutes les nations.

Priez pour ces peuples et informez-vous à ce sujet, notamment en lisant cet autre article. Des efforts en francophonie à ce sujet sont dans les cartons, dans les têtes et dans les coeurs de plusieurs, on ne manquera pas de vous informer quand des choses concrètes auront été lancées.

Consultez aussi cette vidéo :

Article : Une sainte ambition : prêcher Christ là où il est inconnu.

Maxime Georgel

Maxime est étudiant en médecine à Lille. Fondateur du blog Parlafoi.fr, il se passionne pour la théologie systématique, l'histoire du dogme et la philosophie réaliste. Vous entendrez souvent dans sa bouche "Thomas d'Aquin", "Jean Calvin" et "Vive la scolastique". Il affirme être marié à la meilleure épouse du monde. Ils vivent ensemble sur Lille avec leurs deux enfants et sont moniteurs de la méthode Billings.

1 Commentaire

  1. Mélanie P

    Amen!!!

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Ce que j’ai appris au Cameroun (1) : Et si nous vivions un réveil en France ? – PAR LA FOI - […] >Lisez : C’est quoi, un peuple non-atteint ? […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.