Somme Théologique

Thomas d’Aquin sur la procession des personnes divines

Maintenant nous comprenons mieux pourquoi le Saint Esprit existe tout entier pour nous faire porter les yeux vers le Christ, qui est l’image parfaite du Père. Puisqu’il procède de l’amour du Père pour le Fils, il n’y a aucune raison qu’il attire l’attention sur lui-même, puisqu’il est au contraire tout entier issu de la Volonté de Dieu, qui est portée vers Jésus. Il n’est donc pas hérétique de prier le Saint Esprit, mais pourquoi irais-je dire à mon Père : « Ô Amour paternel, accorde moi… » alors que nous sommes encouragés à diriger nos prières vers le Père directement ?

lire plus

La prière du Christ – Thomas d'Aquin

Thomas part de la définition qu’il a établie de la prière, plus tôt dans la Seconde Partie : « La prière est un exposé à Dieu de notre vouloir propre, pour qu’il l’exauce ». Si Christ n’était que Dieu il n’y aurait pas lieu de prier. Mais comme il a aussi une volonté humaine, il y a du sens à ce qu’il prie et demande l’exaucement de sa volonté humaine. Donc il est convenable que Christ prie.

lire plus