Les Béatitudes en vers – Alfred de Montvaillant
11 octobre 2021

Alfred de Montvaillant (1826-1906) était un poète réformé français qui écrivit des fables et des cantiques mais qui, surtout, versifia de nombreux livres de l’Ancien Testament. Il composa aussi une longue collection de poèmes sur les Évangiles et les Actes des apôtres. Nous avons publié l’intégralité de sa versification des Lamentations de Jérémie et vous proposons aujourd’hui une versification des Béatitudes.


Alors le Fils de Dieu monta sur la montagne,

Le peuple à flots bruyants remplissait la campagne.

Jésus ouvrit sa bouche ; enseignant, il disait :

Un esprit simple et pur est le plus grand bienfait.

Heureux aussi celui qui sur la terre pleure ;

Il sera consolé dans la sainte demeure.

Heureux le débonnaire ; au terrestre séjour

Son coeur s’attirera le respect et l’amour.

Heureux l’intègre coeur altéré de justice ;

Pour le rassasier Dieu tendra son calice.

Le bonheur est à vous, miséricordieux ;

Car sur vous descendra l’indulgence des cieux.

Heureux ceux dont le coeur est pur ; un jour les anges

Leur feront place au sein des célestes phalanges.

Heureux qui de la paix procure les bienfaits,

Il recevra ce nom : Enfant du Dieu de paix.

Heureux sont les martyrs tombés pour la justice ;

Le royaume des cieux payera leur sacrifice ;

La palme y parera la main de ces élus,

Leurs yeux baignés de pleurs là n’en verseront plus.

Quand, à cause de moi, victimes d’impostures,

Vous entendrez vomir contre vous des injures,

Illuminez vos fronts de sourires vainqueurs,

Que des transports de joie éclatent dans vos coeurs ;

Parce que, couronnant votre chère espérance,

Le Ciel à vos vertus garde sa récompense.

Car les prophètes saints, du peuple rebutés,

Autrefois avant vous furent persécutés,

Souvent la vérité chez les hommes attire

Sur ses apôtres purs l’épreuve du martyre.


Illustration en couverture : Eugène Burnand, La perle de grand prix, gravure, 1916.

Maxime Georgel

Maxime est étudiant en médecine à l'Université Catholique de Lille. Fondateur du blog Parlafoi.fr, il se passionne pour la théologie systématique, l'histoire du dogme et la philosophie réaliste. Vous entendrez souvent dans sa bouche "Thomas d'Aquin", "Jean Calvin" et "Vive la scolastique". Il affirme être marié à la meilleure épouse du monde. Ils vivent ensemble sur Lille avec leurs deux enfants.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *