Alliances,  Ressources,  Théologie

La Théologie de l'alliance : une bibliographie baptiste.

Article de Laurent, un cher ami qui sera amené à écrire plusieurs fois sur ce blog à l’avenir, Dieu voulant.


La théologie de l’alliance (TA) est un Système d’interprétation de la Bible (traditionnellement opposé à un autre système appelé « Dispensationalisme ») centré sur les alliances (l’alliance étant ici pris comme fil conducteur de toute la Bible) comportant plusieurs principes dont l’existence de trois alliances théologiques (c’est-à-dire qui ne sont pas désignées par ces noms explicitement dans la Bible mais dont le concept s’y trouve) que sont l’alliance des œuvresl’alliance de grâce et l’alliance de rédemption. Ce système est caractéristique de la tradition réformée. Le réformé hollandais Anthony Hoekema va jusqu’à dire que la TA est « la colonne vertébrale de toutes les doctrines de la théologie réformée. » (Herman Bavinck’s Doctrine of the Covenant, p 360).

Voici une bibliographie que je propose, après avoir effectué pas de mal de recherches sur internet. Elle inclut uniquement des ressources provenant de partisans de la TA.

On pourra trouver des liens renvoyant vers des articles, des sites (contenant eux-mêmes des articles et des e-books gratuits souvent en format PDF), des fichiers audio et vidéo (podcast, prédications …) et des livres (que je considère les plus significatifs).

Débat entre un baptiste et un pédobaptiste au sujet du baptême

Théologie de l’alliance baptiste/crédobaptiste

Sites internet

Articles en français

Audio/vidéo français :

Etude de l’alliance dans une série générale sur la 1689

L’alliance selon la 1689

Podcasts

Prédications

Livres

    • Une alliance plus excellente – Pascal Denault : Le grand classique. Traite d’un point de vue à la fois historique, théologique et parfois exégétique des alliances théologiques : l’alliance de rédemption, alliance de grâce et alliance des œuvres ; et de quelques alliances bibliques : alliance abrahamique, ancienne alliance et nouvelle alliance.
    • From Adam to Christ – Nehemiah Coxe & John Owen : Contient à la fois l’œuvre du baptiste calviniste Coxe, légendaire par sa merveilleuse maîtrise du sujet épineux qu’est l’alliance abrahamique ; et le commentaire du prince des puritains, Owen sur Hébreux 8. Coxe traite de l’alliance de œuvres, l’alliance noachique et de l’alliance abrahamique. Owen prend en charge l’ancienne alliance et la nouvelle alliance. Pourquoi retrouve t-on le pédobaptiste qu’est Owen dans ce livre ? Parce que sa théologie de l’alliance était très similaire, pour ne pas dire la même que celle des Baptistes.
    • The fatal flaw of the theology behind infant baptism – Jeffrey Johnson (traité en particulier de l’alliance abrahamique).
    • The kingdom of God – Jeffrey Johnson : Accessible et très clair.
    • Recovering a covenantal heritage – ed. Richard C. Barcellos : Une série d’articles touchant divers domaines, historique, théologiques ou exégétique.
  • Covenant theology a reformed baptist primer – Douglas Van Dorn : Une autre nouvelle contribution, la grande nouveauté est la discussion de l’alliance des Lévites avec Dieu.

11 commentaires

    • lolodino77

      Bonjour Tribonien, c’est aussi mon sentiment. Je ne l’ai pas inclus dans la bibliographie car il s’agit d’une bibliographie strictement baptiste. J’en ferai une autre sur la théologie de l’alliance pédobaptiste quand j’aurai lu quelques classiques récents (je n’ai lu que des vieux auteurs pour l’instant). Néanmoins merci pour ta recommandation. Par ailleurs je te remercie pour ta synthèse sur le sujet : elle est très précieuse parmi nos maigres ressources francophones (que j’ai trouvée sur ton site internet).

  • ladangvu

    Ah bon ? J’ai cherché sur internet mais je n’ai trouvé aucune description sur lui à part ses diplômes. En tout cas pour l’extrait de lui que j’ai pu lire sur googlebooks de son livre sur l’Alliance, j’ai plutôt l’impression qu’il est pédobaptiste (au moins en théorie) comme il adhère à la devise « une alliance plusieurs administrations ». Ou alors il est semblable aux réformés baptistes comme John Gill (ils étaient baptistes tout en croyant à plusieurs administrations de l’alliance de grâce) qui ont précédé Pascal Denault et Jeffrey Johnson, avant la redécouverte de Coxe, Keach et Owen. En tout cas la bibliographie que je propose propose des ressources uniquement sur le point de vue baptiste « alliance révélée puis alliance établie » d’après les mots de Denault.

    • Tribonien Bracton

      @ Laurent : Je tiens de très bonnes sources que Jean-Marc Berthoud est réformé baptiste, même s’il est vrai qu’on ne trouve pas beaucoup d’informations biographiques le concernant sur la toile. Effectivement, Berthoud puise beaucoup dans la littérature pédobaptiste pour construire sa théologie alliancielle, mais il puise dans le tronc commun inter-réformé pour ensuite y greffer la compréhension crédobaptiste du sacrement du baptême.
      Ma position est une synthèse entre la pensée de J.-M. Berthoud et la pensée de ARBCA (dont le principal représentant francophone est Denault). Je trouve que la principale faiblesse de la position de J.-M. Berthoud est qu’il sur-réagit au dualisme latent dans la littérature de ARBCA qui prône une division excessive entre le matériel (assimilé à l’Ancienne Alliance) et le spirituel (assimilé à la Nouvelle Alliance), sur-réagissant ainsi elle-même au pédobaptisme.
      Outre les articulations réformés baptistes des alliances de J.-M. Berthoud et de ARBCA, il y a aussi au moins une *autre* articulation réformée baptiste des alliances qui circule dans les milieux réformés baptistes plus conservateurs aux États-Unis (William Einwechter de Darash Press, Scott Brown du NCFIC, Geoffrey Botkin du Western Conservatory, Jeff Durbin de Apologia Radio, etc.). Sans compter les 190+ congrégations crédobaptistes du Fellowship of Independent Reformed Evangelicals (FIRE) ; elles adhèrent toutes à la 1644 ou à la 1689 ; on peut à bon droit présumer qu’elles n’obéissent pas toutes au doigt et à l’œil à ARBCA.
      Tu est bien évidemment libre d’inclure et d’exclure ce que tu veux dans ta bibliographie baptiste de l’alliance, mais en toute franchise je crois que si tu te limite à ARBCA & Denault tu devrais — dès le début de l’article — informer le lecteur que cette bibliographie ne concerne qu’un seul courant réformé baptiste parmi d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *