Étienne Omnès

Brève histoire du pastorat réformé

« Être un des fidèles, c’est faire partie du peuple de Dieu, mais c’est rester au pied de la montagne. Être ministre c’est être séparé du peuple, monter au Sinaï, et converser avec Dieu. Être l’un des fidèles consiste à écouter humblement les ordres du souverain. Être un ministre c’est être mis à part pour annoncer l’Évangile divin. »

lire plus

Des baptêmes — Discipline des Églises réformées de France

Le baptême ne peut être administré que par un pasteur ou quelqu’un qui en a une commission. Dès le seizième siècle, le baptême administré par celui qui n’a aucune vocation ni commission est considéré comme nul. Dans le contexte d’alors, cela signifiait que l’on acceptait les baptêmes faits par des prêtres catholiques, mais qu’on rejetait ceux qui étaient faits par des moines, des proposants [élèves pasteurs] ou simples particuliers. Détail amusant : la plupart des gens au début du dix-septième siècle arrivaient jusqu’à la vieillesse sans autre baptême que celui qui était fait par les sages-femmes, considéré comme nul, ce qui a posé un problème particulier au synode de la Rochelle 1607. Par ailleurs, il ne suffit pas d’être docteur: c’est bien le statut de pasteur qui permet d’administrer les sacrements, et celui-là seul.

lire plus

Du culte huguenot — Discipline des Églises réformées de France

Lors du culte, les pasteurs aussi s’acquittant avec soin et fidélité du devoir de leur charge, obvieront par leurs remontrances et exhortations, au mépris duquel sont coupables plusieurs particuliers, qui ne daignent fréquenter les prédications, et négligent l’usage des prières, qui doivent être faites dans les maisons privées par les chefs de famille et leurs domestiques.

lire plus

Les assemblées publiques sont un ordre de Dieu

À l’occasion de l’instauration du pass vaccinal appliqué aux Églises du Québec, j’ai eu l’occasion d’écouter quelqu’un qui défendait l’idée que s’assembler n’était pas un commandement divin. Dans cet article, je vais simplement défendre l’idée qu’assister aux assemblées est bel et bien un ordre de Dieu, et que tout doit être fait pour protéger ce droit, à l’image de ce qu’on fait les huguenots du XVIIIe siècle.

lire plus

Des synodes – Disciplines des Églises réformées de France

nous protestons, qu’aux même noms de garder la Discipline Ecclésiastique, établies dans les Églises du Royaume et de suivre l’ordre qui y est porté, tant pour la conduite desdites Églises, que pour la correction des moeurs, reconnaissant qu’elle est conforme à la Parole de Dieu, l’Empire duquel demeurant en son entier ; Nous protestons et jurons de rendre obéissance et fidélité à leurs susdites Majestés, ne désirant que servir notre Dieu en liberté de conscience, sous la faveur de leurs édits.

lire plus